En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
National Enquirer VS Washington Post
L'Arabie saoudite aurait piraté le téléphone de Jeff Bezos
Publié le 01 avril 2019
Selon des informations de la BBC et du Daily Beast, Gavin de Becker, l'enquêteur qui travaillait pour le patron d'Amazon, a dévoilé que l'Arabie saoudite avait piraté le téléphone de Jeff Bezos et avait pu accéder à des données confidentielles.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon des informations de la BBC et du Daily Beast, Gavin de Becker, l'enquêteur qui travaillait pour le patron d'Amazon, a dévoilé que l'Arabie saoudite avait piraté le téléphone de Jeff Bezos et avait pu accéder à des données confidentielles.

Jeff Bezos avait engagé un enquêteur, Gavin de Becker, afin de découvrir comment ses messages privés avaient pu être dévoilés dans la presse et notamment dans le tabloïd The National Enquirer. Cet enquêteur a fait un lien entre le piratage du téléphone du patron d'Amzaon, Jeff Bezos, et la couverture par le Washington Post de la mort mystérieuse du journaliste Jamal Khashoggi au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul. Jeff Bezos est en effet le propriétaire du Washington Post. 

Gavin de Becker a fait part de ses conclusions auprès de fonctionnaires fédéraux américains. Il s'est confié sur cette affaire dans les colonnes du Daily Beast

"Nos enquêteurs et plusieurs experts ont conclu avec une grande certitude que les Saoudiens avaient accès au téléphone de Jeff Bezos et avaient obtenu des informations confidentielles". 

Jeff Bezos avait déjà évoqué être victime d'un chantage par la société qui détient le National Enquirer (American Media Inc). Le journal en question aurait menacé de publier des photos intimes du patron d'Amazon. Le National Enquirer avait fait de nombreuses révélations sur la vie privée de Jeff Bezos et avait publié des photographies et des messages privés.

Selon le Wall Street Journal, le frère de Lauren Sanchez, la femme qui entretenait une relation avec Jeff Bezos, aurait vendu ces textos compromettants. 

L'enquêteur Gavin de Becker, selon des précisions de la BBC, a clairement évoqué les menaces et les pressions de l'Arabie saoudite liées à l'affaire Khashoggi : 

"Certains Américains seront surpris d'apprendre que le gouvernement saoudien est très déterminé à faire du mal à Jeff Bezos depuis le mois d'octobre dernier, lorsque le Washington Post a commencé à couvrir sans relâche le meurtre de Khashoggi. Il est clair que Mohammed ben Salmane considère le Washington Post comme un ennemi majeur". 

Selon les révélations de Gavin de Becker, le piratage des messages intimes de Jeff Bezos viendrait donc des autorités saoudiennes. 

D'après des informations du Monde, la société Gavin de Becker et Associates, créée en 1978 à Los Angeles, "passe pour une des meilleures sociétés de protection pour tout ce que l’Amérique compte de stars, de grands dirigeants d’entreprises ou de personnalités politiques".

Vu sur : BBC
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
05.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
07.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires