En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© ZINYANGE AUNTONY / AFP
Cataclysme
Cyclone Idai : le bilan pourrait dépasser 1.000 morts au Mozambique et au Zimbabwe
Publié le 20 mars 2019
Idai "pourrait être le cyclone le plus meurtrier en Afrique australe" à ce jour, selon l'organisation Care.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Idai "pourrait être le cyclone le plus meurtrier en Afrique australe" à ce jour, selon l'organisation Care.

L'Afrique australe n'a pas connu de cyclone aussi violent depuis Eline en 2000. Depuis la semaine dernière, le Mozambique, le Zimbabwe et le Malawi sont frappés par le cyclone Idai. Ce dernier a déjà fait au moins 300 morts et pourrait en tuer encore plus, selon les secours qui cherchent toujours à venir en aide aux rescapés. En effet, le bilan pourrait dépasser 1.000 morts. Selon la Croix Rouge et le Croissant Rouge, "90% de la ville de Beira", 500.000 habitants, ont été "endommagés ou détruits". Des milliers de personnes sont toujours réfugiées sur des arbres et des toits.

"Nous parlons d'un désastre majeur"

Au Mozambique, un deuil national de trois jours a débuté ce mercredi 20 mars. Selon le ministre mozambicain de l'Environnement Celson Correia, dans le centre du pays, une surface d'un rayon de 100 kilomètres est actuellement totalement inondée. Près de 350.000 personnes sont bloquées dans des zones inondées. Plusieurs barrages menacent de céder au Mozambique, leur capacité approchant du niveau maximum. Au Zimbabwe voisin, le président Emmerson Mnangagwa s'est rendu mardi dans la province du Manicaland (est), la plus touchée par le cyclone, pour évaluer les dégâts. Au Mozambique comme au Zimbabwe, de nombreux ponts et routes ayant été emportés par les eaux compliquent les opérations de secours et l'évaluation des besoins. De fortes pluies sont encore attendues dans les prochains jours.

Idai "pourrait être le cyclone le plus meurtrier en Afrique australe" à ce jour, a estimé l'organisation Care. "Nous parlons d'un désastre majeur", a ajouté le porte-parole du Bureau des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha), Jens Laerke, à Genève. L'organisation Amnesty International a appelé la communauté internationale à se mobiliser devant l'ampleur de la catastrophe, mais aussi devant les conséquences du changement climatique.

Vu sur : BBC
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
La vraie raison qui pousse Apple à multiplier le nombre d’Iphones qu’ils veulent lancer chaque année
02.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
03.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
06.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
07.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires