En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Pixabay
Traitement médicamenteux
40% des Belges seraient favorables à l'arrêt des soins pour les plus de 85 ans
Publié le 20 mars 2019
Ainsi, ils pensent pouvoir conserver l'équilibre de la Sécu.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ainsi, ils pensent pouvoir conserver l'équilibre de la Sécu.

Pour conserver l'équilibre de la Sécu, 40% des Belges seraient favorables à l'arrêt "de traitements coûteux qui prolongent la vie des plus de 85 ans", révèlent plusieurs études, menées au Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE), à la Fondation Roi Baudouin et au cœur de l'Inami (dans un rapport secret).

Si 69% jugent légitime de dépenser 50.000 euros pour un traitement vital, ils ne sont que 28% à vouloir conserver cette opinion si le patient a plus de 85 ans, explique Le Figaro. Alors que 46% des sondés sont contre l'idée d'annuler le remboursement des frais de maladie ou d'accident qui sont la conséquence d'un comportement personnel (tabac, obésité), 35% seulement s'opposent à ce qu'on arrête les soins vitaux pour les plus âgés.

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
02.
La vraie raison qui pousse Apple à multiplier le nombre d’Iphones qu’ils veulent lancer chaque année
03.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
07.
Les princes William et Harry n’auraient jamais dû s’appeler ainsi
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 22/03/2019 - 11:23
on peut faire mieux question économies
Exemple des mecs atteints du sida parce qu'ils aiment baiser sans protection ,la jouissance n'a pas de prix... mais pourquoi les soigner ? les mecs qui skient hors piste et qu'on va rechercher dans des avalanches mais pourquoi quand c'est interdit , des enfants qui naissent avec des handicaps etc...etc .....Au musée des horreurs on peut toujours économiser...mais s'il est vrai que des horreurs nazis communistes ont existées , il est inquiétant de lire de plus en plus des réflexions dites" malthusiennes"chez les écolos .Mais c'est logique chez les responsable l'homme est le virus qui va détruire la planète ,le nouveau Dieu et donc un virus ça se détruit .....Ou ça devient contradictoire c'est qui l faut protéger les espèces vivantes...
Gré
- 21/03/2019 - 21:01
Quelle importance ?
Si cela ne leur convient pas et qu'ils souffrent, ils n'auront qu'à demander l'euthanasie. N'oubliez pas qu'elle est légale en Belgique pour autant que la situation soit irréversible et cause de douleurs insupportables. On est en plein dedans, non ? Les personnes âgées ne sont pas à plaindre ; elles pourront quand même mourir dans la dignité. (Je ris ... jaune, pour ceux qui n'auraient pas compris !)
Louna
- 21/03/2019 - 18:19
J'ai honte
Mes ancêtres sont majoritairement Belges, je ne suis pas fière de leurs descendants . Ma maman s'est éteinte en juin 2018 à l'âge de 99 ans. Je me suis occupée d'elle pendant de nombreuses années . Elle a passé les quatre dernières années dans une toute petite Maison de Retraite (12 Résidents), j'allais la voir tous les jours et elle passait tous les Dimanches chez moi. Beaucoup de sacrifices pendant des années, pas de vacances, des fins de mois difficiles mais je n'ai aucun regret . Le sourire et la tendresse d'une personne âgée n'ont pas de prix.