En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Municipales

Mounir Mahjoubi annonce sa candidature à l'investiture LREM pour la mairie de Paris

Publié le 07 mars 2019
Le secrétaire d'Etat au numérique Mounir Mahjoubi a officialisé, ce mercredi 6 mars à la rédaction du Parisien, sa candidature à l'investiture du parti La République en Marche pour les municipales de 2020 à Paris.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le secrétaire d'Etat au numérique Mounir Mahjoubi a officialisé, ce mercredi 6 mars à la rédaction du Parisien, sa candidature à l'investiture du parti La République en Marche pour les municipales de 2020 à Paris.

La campagne des municipales vient de connaître un nouveau rebondissement à Paris. Le secrétaire d'Etat au numérique s'est confié à la rédaction du Parisien sur son avenir. Mounir Mahjoubi a révélé qu'il allait bien être candidat à l'investiture LREM à la mairie de Paris. Il n'a pas l'intention de démissionner de son poste au sein du gouvernement. 

"Oui, je serai candidat à l’investiture. Aujourd'hui, j'ai un projet et une volonté forte pour Paris. Certains n'osent pas le dire, mais il ne faut pas avoir de fausse pudeur. Je serai candidat dès que le processus de désignation sera ouvert". 

Mounir Mahjoubi reste secrétaire d'Etat au numérique. Il ne démissionnera que s'il est sélectionné en juin par la commission nationale d'investiture pour représenter le parti dans le cadre des prochaines municipales. 

"Aujourd'hui, je reste pleinement investi dans le gouvernement pour l'atterrissage du grand débat national et la préparation des Européennes". 

Son principal rival au sein de LREM pour la mairie de Paris, Benjamin Griveaux, devrait se prononcer au printemps 2019. Il a promis qu'il quitterait le gouvernement une fois sa candidature annoncée. Le député Cédric Villani pourrait également se déclarer candidat à l'investiture à Paris sous l'étiquette LREM. 

Mounir Mahjoubi s'est d'ailleurs confié au Parisien sur la diversité des candidatures de La République en Marche : 

"Avec tous les candidats potentiels de La République en Marche, on se parle très franchement. Mais nous n'incarnons pas la même chose. Certains sont sur une promesse de sécurité, d'ordre, d'efficacité. D'autres sont davantage sur une vision de progrès (…) J’incarne peut-être une façon différente de faire de la politique. C’est de nature à ramener vers nous des gens qui s’y intéressent peu, qui trouvent qu’on ne rassemble pas assez. Je ne crois pas à ceux qui disent que Paris se gagnera à droite ou à gauche. Paris se gagnera en proposant un projet qui parle au cœur et à la raison, qui soit à la fois disruptif et rassembleur". 

Mounir Mahjoubi entend mener sa campagne sur des thèmes comme le logement ou les sans-abri. 

"Paris est la plus belle ville du monde, mais quelque chose ne fonctionne pas. (…) Le logement doit être la priorité du mandat, en commençant par ceux qui sont à la rue. Je souhaite généraliser la politique "Un chez soi d’abord" qui propose immédiatement une solution d’hébergement aux sans-abri pour accélérer leur réinsertion. La solidarité est un bon investissement. Pour cela, il faut créer un fonds auquel contribueront les citoyens qui le peuvent, les entreprises parisiennes et même le maire. Je m’engage à y consacrer 20% de mon salaire pour donner l’exemple".

Vu sur : Le Parisien
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

02.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

06.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 08/03/2019 - 20:06
Rachida
en effet, sera très bien . Mieux que lui !
Poussard Gérard
- 07/03/2019 - 13:43
Les voix communautaires
pour ce monsieur celles du marais et des musulmans..alors qu'il n'a rien fait ..Jamais élu toujours nommé et pas d'actes significatifs pour le bien des français..
Seule Rachida Dati maire d'arrondissement, eurodéputée, ex garde des sceaux est compétente pour bien gérer la capitale
assougoudrel
- 07/03/2019 - 12:39
Et un jour ce sera
la présidence de la République, car ses compatriotes sont très nombreux en France et les femmes-mitraillettes font des enfants jusqu'à la ménopause.