En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Caroline BLUMBERG / POOL / AFP
Liberté, protection, progrès

Elections européennes : les propositions d'Emmanuel Macron

Publié le 05 mars 2019
Le chef de l'Etat a publié une tribune en 28 langues dans différentes média européens. Il y détaille les réformes qu'il souhaite pour l'Europe.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chef de l'Etat a publié une tribune en 28 langues dans différentes média européens. Il y détaille les réformes qu'il souhaite pour l'Europe.

A moins de trois mois des élections européennes, Emmanuel Macron lance son projet pour l'Europe. Le Président de la République a publié une tribune, hier, dans différents média européens dans laquelle il détaille de nombreuses propositions pour la "Renaissance européenne". Une Europe qui, selon lui, "est en danger".

Le chef de l'Etat assure que ces propositions de réformes ne font pas partie d'un processus de campagne mais plutôt une "impulsion" articulée autour de trois termes, valeurs : liberté, protection, progrès.

          Liberté

Il souhaite qu'une "Agence européenne de protection des démocraties" soit créée pour protéger la liberté de vote des citoyens et empêcher les manipulations. Il précise également qu'il faut "interdire le financement des partis politiques européens par des puissances étrangères. Nous devrons bannir d’Internet, par des règles européennes, tous les discours de haine et de violence".

          Protection

Puis, Emmanuel Macron propose de "remettre à plat l'espace Schengen" avec la création d'une "police des frontières commune et un office européen de l'asile". Sur le terrain de la Défense, pour lui, l’Union Européenne doit se doter d’un "traité de défense et de sécurité qui définira les obligations des pays de l’UE, en lien avec l’OTAN et les alliés européens de l’UE : "augmentation des dépenses militaires, clause de défense mutuelle rendue opérationnelle, Conseil de sécurité européen associant le Royaume-Uni".

Le Président de la République souhaite également une concurrence plus juste. Cela passe par interdire les entreprises qui ne respectent pas les valeurs de l'Europe "comme les normes environnementales, la protection des données et le juste paiement de l’impôt ; et assumer, dans les industries stratégiques et nos marchés publics, une préférence européenne comme le font nos concurrents américains ou chinois" assure-t-il.

          Progrès

Dans ce dernier axe, Emmanuel Macron propose plusieurs choses. La première, que chaque Européen puisse bénéficier d'un "bouclier social lui garantissant la même rémunération sur le même lieu de travail, et un salaire minimum européen, adapté à chaque  pays et discuté chaque année collectivement".

Ensuite, la création d'une "Banque européenne du climat" afin d'assurer la transition écologique et renforcer le contrôle des aliments. Il souhaite enfin une ouverture sur le monde, que l'Europe se "tourne vers l'Afrique" pour "nouer un pacte d'avenir […] en assumant un destin commun, en soutenant son développement de manière ambitieuse et non défensive : investissement, partenariats universitaires, éducation des jeunes filles…"

C'est dans ce conditions que, pour lui, l'Europe se tournera vers un avenir serein.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 05/03/2019 - 16:58
Annonces... de taxes à venir
Pour financer son agence Théodule, sa police aux frontières, sa banque du climat, il va en falloir des sous. Devinez où il les prendra...
Et s'il n'y a en plus dans votre poche, ce sera dans celle de vos enfants en s'endettant.
hoche38
- 05/03/2019 - 16:07
vision
Il est sûr que les visions européennes d'Emmanuel Macron font rigoler beaucoup de ses confrères en Europe quand elles ne suscitent pas l'exaspération comme pour le Premier ministre néerlandais:

"Chez nous, les gens qui ont des visions, on les interne".

Les autres Européens s'en battent les flancs en pensant que ce n'est qu'une opération de "com" à usage interne et qu'il faut attendre une semaine ou deux que cela passe et qu'un autre clou chasse le dernier.
Beredan
- 05/03/2019 - 14:09
Opération rechapage
Flottant et dévalué dans son propre pays , tente de restaurer son image en se campant comme le recours d’une Europe qu’il agite au bord de l’explosion... il risque d’indisposer encore un peu plus ses partenaires qui supportent de moins en moins ses numéros de young leader imprévisible ...