En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© AHMAD AL-RUBAYE / AFP
Casse-tête

Retour des djihadistes : une "opération internationale coordonnée" serait prévue

Publié le 09 février 2019
Le retour, notamment en France, de djihadistes de l'Etat islamique, devrait prendre la forme d'une action coordonnée, avec l'aide logistique des Etats-Unis.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le retour, notamment en France, de djihadistes de l'Etat islamique, devrait prendre la forme d'une action coordonnée, avec l'aide logistique des Etats-Unis.

Comment procéder au retour des djihadistes detenant la nationalité française détenus par les Kurdes en Irak et en Syrie ? La question se pose depuis plusieurs mois maintenant, et un scénario se dessine, selon les informations du Monde. Le journal explique qu'une "des options les plus sérieuses sur laquelle travaille Paris est une opération de rapatriement internationale coordonnée". Cette "exfiltration" s’appuierait notamment sur une aide logistique américaine.

Plusieurs types d'opération sont envisagés, précise le journal, qui indique qu'une opération "coordonnée" n'est pas forcément "conjointe". Chaque pays pourrait récupérer ses propres djihadistes, mais le scénario d'une expulsion générale est aussi étudié. Cela permettrait, grâce à une sorte de "pont aérien", de pallier le manque de moyens de certaines nations pour récupérer leurs djihadistes. Car tous les pays concernés ne sont pas présents en Syrie, alors que les captures de djihadistes étrangers se multiplient. Encore récemment, au moins oins deux Français, une demi-douzaine d’Allemands, quatre Américains, deux Suédois, deux Canadiens, deux Irlandais, un Italien, un Ukrainien, ainsi que des russophones et des Saoudiens, ont été capturés, indique Le Monde.

Cette expulsion serait réalisée avec l'aide logistique et sous le contrôle militaire des Etats-Unis, pour des raisons de sécurité. L'hypothèse d’un recours à un mandat de l’ONU est avancée, mais pas tranchée.

Alors que les redditions de djihadistes se multiplient et que la fin du califat pourrait être déclarée dans les prochaines semaines, l'importance d'un retour des djihadistes étrangers vient de la crainte que les Kurdes ne puissent les garder dans leurs camps, avec un risque d’évasion et de dispersion.

 

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

02.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

03.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

04.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

05.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

06.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

07.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

La recette Bernard Arnault

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Stargate53
- 13/02/2019 - 15:23
Une pure folie, un aveuglement ou du cynisme !
Il faut vraiment que nos autorités ont perdu la tête pour importer de tels fanatiques, formés aux armes et qui ont commis des actes de guerre ou pire ! Croire que le pays est capable de les "rééduquer" c'est méconnaitre le fait que leur vérité est leur croyance ! Il est donc impossible de les faire changer de convictions. Aussi leur appliquer nos lois de société apaisée et civilisée, c'est une absurdité voire une faute qui se terminera dans le sang de Français un moment à l'autre. Car ils seront réactivés par leurs instances et commandement afin d'achever l'oeuvre de mort de notre mode de vie, jugé impie selon leur codes de vie religieux radicalisé. Ne pas le voir est une trahison vis à vis de tous ceux qui en paieront le prix de cette erreur. Le seul traitement d'une telle menace est le sort qu'ils nous promettent : la mort !
antidote
- 13/02/2019 - 11:09
La peine de mort !
Laissons les syriens régler ce problème . Ceux sont eux qui ont souffert de ces barbares et qui souffrent encore alors pour quelle raison les en priver ? Avec toute cette haine qu'ils ont déployé ils se sont déshumanisés en égorgeant en mutilant en violant des femmes des enfants des humains qu'ils considéraient comme des animaux de boucherie nous devrions les considérer en tant que Français lambda ! Sauf que notre système judiciaire n'est pas à même de traiter ce genre de procédure .Nos prisons ne sont pas adaptées pour ce genre d'individus .Les gardiens de prison sont déjà en difficultés et cette surcharge de travail particulière ne va pas arranger la situation des services pénitentiaire en plein burn-out . Laissons les en bonne mains les Syriens s'en débarrasseront définitivement ....
hoche38
- 13/02/2019 - 08:20
Un peu d'humanité!
Il faudrait peut-être prendre nos gentlemen djiadistes en pitié quand on pense aux terribles condamnations qui leur seront infligées par nos juges impitoyables et des terribles souffrances qu'ils auront à subir dans les prisons françaises.