En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Alimentation

"60 Millions de consommateurs" alerte sur les dangers de certaines substances présentes dans le pain

Publié le 24 janvier 2019
La revue "60 Millions de consommateurs" dévoile des éléments alarmants sur le pain. "Plus de la moitié" du pain testé contient des résidus de pesticides.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La revue "60 Millions de consommateurs" dévoile des éléments alarmants sur le pain. "Plus de la moitié" du pain testé contient des résidus de pesticides.

La revue 60 Millions de consommateurs vient de lancer un avertissement qui risque de froisser les professionnels travaillant en boulangerie. Selon la rédaction du journal, certains pains contiennent des substances néfastes. 

Dans le cadre de cette nouvelle enquête, la rédaction du magazine a testé 65 références vendues dans des boulangeries artisanales, des franchises et des grandes surfaces. Selon les résultats, "plus de la moitié" du panel contient des résidus de pesticides, des traces de polluants et des mycotoxines. Les pains de mie et les pains complets seraient concernés. 

60 Millions de consommateurs indique que certaines des substances retrouvées sont "reconnues comme des perturbateurs endocriniens ou suspectées de l'être". 

La rédaction du magazine tient à préciser néanmoins que les substances incriminées sont "en deçà des seuils réglementaires", "aucun dépassement de seul réglementaire" n'a été constaté. 

Le magazine dénonce aussi la présence d'additifs en quantité "bien plus élevée" pour les pains spéciaux. Ils sont notamment "soupçonnés d'entraîner des effets secondaires (…) à partir d'une certaine quantité ingérée". 

Le sel serait également présent en trop grande quantité dans les produits testés et notamment dans les baguettes, qui peuvent contenir jusqu'à quatorze additifs.  

Le magazine 60 Millions de consommateurs dénonce le fait que le pain soit devenu un aliment industriel. 

Les résultats complets de cette enquête sont à retrouver dans le numéro du mois de février 2019 de 60 Millions de consommateurs

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

02.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

03.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

04.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Quand Nelson Mandela rejoignait Johnny Clegg sur scène

07.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 25/01/2019 - 17:03
hilarant
Au fait le vin contient des traces de pesticides heureusement on a du bio...lol
zut j'avais oublié que dans le vin il ya fait une substance terrible pour la santé :l(alcool ) lol
alam
- 24/01/2019 - 23:27
merci moneo de rappeler une vérité scientifique élementaire
C 'est la dose qui fait le poison (Paracelsius). Travaillant dans la recherche pharmaceutique, je vis tous les jours cette évidence scientifique.
Il faut arrêter avec la toxicité là vraiment réelle de toutes ces pseudo-informations scientifiques véhiculées par les épigones de l 'écologie punitive.
gerint
- 24/01/2019 - 18:24
Que ne fait-on pas pour entretenir l'angoisse de la population?
Et ainsi la rendre plus manipulable.