En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Eric CABANIS / AFP
Remise en question
Baisse spectaculaire de la confiance des Français envers les médias et les journalistes
Publié le 24 janvier 2019
Le journal "La Croix" vient de publier son baromètre annuel. Les résultats révèlent un net recul de la confiance des Français envers la presse, la télévision et la radio.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le journal "La Croix" vient de publier son baromètre annuel. Les résultats révèlent un net recul de la confiance des Français envers la presse, la télévision et la radio.

La méfiance des Français envers les médias d'information ne cesse d'augmenter. Selon le dernier baromètre annuel réalisé par l'institut Kantar pour le journal La Croix, 50% des personnes interrogées pensent que les "choses se sont passées comme le raconte la radio". Ce média recueille traditionnellement le meilleur taux de crédibilité. Ce chiffre correspond à une chute de six points en un an pour la radio. 

La presse perd huit points pour une confiance qui s'établit à 44%. La télévision dévisse également de dix points pour une crédibilité à 38%. Les résultats n'ont pas évolué en revanche pour Internet avec 25%. 

Ce sondage a été réalisé auprès de 1.024 individus représentatifs de la population. L'étude a été menée au début du mois de janvier. 

Les résultats en berne de ce sondage et la perte de confiance des Français envers les médias se sont même traduits par une triste réalité en marge de la crise des Gilets jaunes. Certains manifestants ont menacé et agressé physiquement des équipes de journalistes qui effectuaient des reportages ou qui couvraient les différentes manifestations.  

Parmi les personnes sondées par l'institut Kantar pour La Croix, 23% considèrent que l'hostilité récemment exprimée envers les médias est "tout à fait ou plutôt justifiée", pour 39% elle n'est "pas vraiment justifiée". Une petite partie des Français, un tiers, condamne cette position. 

Le sondage révèle également que l'attitude des journalistes est pointée du doigt par les Français. Un quart des sondés considèrent que les journalistes ne résistent pas aux pressions des pouvoirs politiques ou économiques. 

La télévision reste la principale source d'information des Français (46%), devant Internet (29%), la radio (18%) et la presse écrite (6%). Les sites et les applications de la presse écrite sont privilégiés sur Internet (28%) pour s'informer,  devant les réseaux sociaux (18%). 

Le sondage a mis en perspective le mouvement des Gilets jaunes sur cette question. Facebook arrive alors en quatrième position pour les sources d'information consultées (26%), après les journaux télévisés des chaînes généralistes (64%), la radio (38%) et les chaînes d'information en continu (37%). Facebook parvient à devancer la presse quotidienne (17%) et les versions numériques de la presse écrite (15%). 

Selon les résultats de cette étude, l'intérêt pour l'actualité (67%) a néanmoins remonté de cinq points en 2019. 

Les journalistes sont considérés comme les mieux placés pour lutter contre la propagation de fausses informations (36%), devant les organismes de contrôle (34%), et les citoyens (31%).  

Ces chiffres et ces différentes données ne vont donc pas rassurer la profession et devraient conduire à une autocritique. 

Vu sur : Libération
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
02.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
03.
Ce que le projet de loi Dussopt sur la fonction publique indique des renoncements d’Emmanuel Macron
04.
Un président étranger à son peuple mais aussi de plus en plus étranger à la communauté internationale
05.
Ces inquiétants progrès de l’idéologie décoloniale en France
06.
+ 4,2% des prix de la grande distribution en raison de la loi Alimentation ? Comment les autorités démontrent leur impuissance à soutenir les agriculteurs
07.
Une mystérieuse créature sème la panique dans un parc chinois
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
06.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
05.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 27/01/2019 - 13:26
Les prescripteurs d'opinions
Ceux/celles qui sont en cause,sont ceux/celles que l'on dénomme: "les prescripteurs d'opinions". Un article,un reportage,etc,n'ont de valeur que s' ils sont présentés de manière dialectique,ce qui n'est le plus souvent pas le cas. Les journalistes étant majoritairement de gauche, ne prescrivent qu'à gauche! Ajouté à cela la superficialité de la recherche sur la véracité de l'information recueillie,donc les "fake"-news que l'on gobe avec délectation.
moneo
- 26/01/2019 - 16:49
situation encore pire
Vu à la TV des professionnels tous blanchis sous le harnais, se présentant comme dse chevaliers blancs de la profession et demandant l'arrêt des fakes news d'internet alors qu'ils sont en permanence en train mentir, sciemment par conviction ou par omission Coupar bêtise ou ignorance Si par hasard un opposant aux idées officielles pouvaient être à l'antenne il serait immédiatement lapidé par 4 ou 5 chiens de service.ils faisaient pitié à voir . Ou était l'époque ou Le monde pouvait mentir au nom de l'objectivité officielle et de la réalité retenue par l'intelligentsia Parisienne.Quand même Mao, Pol lPot c'était cela du grand journalisme
Quand je pense que sur internet on peut "parfois" lire de s critiques sur le échauffement climatique ..c'est insensé....
ces dinosaures faisaient pitié
zen-gzr-28
- 26/01/2019 - 13:59
Les invités des chaînes d'informations en continu
Il arrive que certains invités des chaînes en contenu citent des faits qui ne sont plus d'actualité
sans que l'animateur intervienne pour rectification. Il faut faire le show...c'est le principal. Sont-ils encore journalistes ? La question se pose pour certains !