En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© ALAIN JOCARD / AFP
Nouveau rebondissement
L’embarrassante affaire des passeports diplomatiques d’Alexandre Benalla
Publié le 28 décembre 2018
La polémique autour du voyage d’Alexandre Benalla, quelques semaines avant la visite officielle du chef de l’État au Tchad, embarrasse l’Elysée alors que le gouvernement est actuellement confronté à la crise des Gilets jaunes.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La polémique autour du voyage d’Alexandre Benalla, quelques semaines avant la visite officielle du chef de l’État au Tchad, embarrasse l’Elysée alors que le gouvernement est actuellement confronté à la crise des Gilets jaunes.

La rédaction de Mediapart a révélé ce jeudi 27 décembre qu’Alexandre Benalla voyageait depuis plusieurs mois avec un passeport diplomatique qu'il a utilisé lors de son déplacement au Tchad. Selon des informations du JDD, le passeport en question avait été attribué à l’ancien collaborateur de l’Elysée le 24 mai 2018, trois semaines après avoir été sanctionné par ses supérieurs.

Selon Mediapart, Alexandre Benalla "voyage depuis plusieurs mois avec un passeport diplomatique". Il a utilisé ce document "ces dernières semaines pour entrer dans différents pays africains ainsi qu'en Israël".

Selon la rédaction du Monde, Patrick Strzoda, le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, a écrit le 22 décembre à Alexandre Benalla afin de solliciter "toutes informations pertinentes" sur ses nouvelles activités : 

"Nous ne pourrions laisser sans réaction l'existence de relations d'affaires en France ou à l'étranger avec des intérêts privés, tout à fait incompatibles avec vos fonctions (...) et que vous n'avez jamais révélées".

Le voyage d'Alexandre Benalla au Tchad, quelques semaines avant la visite d’Etat d'Emmanuel Macron, a suscité une polémique sur l'éventuelle persistance d'un lien entre lui et la présidence. 

Le ministère des Affaires étrangères a annoncé avoir demandé à Alexandre Benalla "par lettre recommandée du 26 juillet 2018, de restituer les deux passeports diplomatiques en sa possession". Ils ont été émis les 20 septembre 2017 et le 24 mai 2018. Le ministère dévoile dans son communiqué qu’Alexandre Benalla s'était d'ailleurs engagé le 23 mai 2018 à restituer ces documents à la fin de ses fonctions. 

"Toute utilisation depuis lors de ces passeports aurait été faite en dépit des engagements pris par l'intéressé. (…) A la vue des informations de presse tendant à indiquer que M. Benalla aurait continué à utiliser ces documents, le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères examine les suites à donner, y compris judiciaires".

Plusieurs responsables de l'opposition de droite et de gauche ont exprimé leur colère après le voyage à N'Djamena début décembre de l'ancien homme de confiance d'Emmanuel Macron. 

Alexandre Benalla a indiqué à la rédaction du Monde qu’il faisait doréanvant du "consulting" et qu’il avait déjà travaillé dans une "dizaine de pays en Afrique". Il a démenti s'être présenté comme un émissaire de la présidence et juge "surréaliste" de le suggérer ainsi que "la réaction de l'Élysée". L’ancien proche du président de la République a été limogé de l'Élysée en juillet et mis en examen pour "violences volontaires" suite à ses gestes en marge des manifestations du 1er mai à Paris. 

Vu sur : Mediapart
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
05.
Maltraitance dans les Ehpad : pourquoi des formations des personnels soignants peuvent faire une grande différence pour les personnes âgées
06.
Fake news indétectables : GPT2, le programme développé par l’équipe d’intelligence artificielle d’Elon Musk auquel ses concepteurs préfèrent renoncer tant il leur fait peur
07.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
01.
Les langues, bonnes pour la mémoire
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lasenorita
- 31/12/2018 - 11:03
Macron a menti!
Macron a affirmé ne plus avoir aucune relation avec Benalla,or des échanges téléphoniques prouvent le contraire!..Macron nous a,encore,menti!Macron gouverne au mépris du peuple et contre le peuple!Notre dette augmente,le chômage repart,la croissance diminue,le bilan économique est désastreux..Macron traite les Français de ''fainéants'',les patriotes de ''lépreux populistes''..Sa dictature mondialiste et le multiculturalisme vont tuer notre pays!Au nom de la ''tolérance religieuse''les islamistes mènent leur jihad,en France!Macron accable les Français de taxes et d'impôts et donne nos sous aux terroristes musulmans qui nous envahissent.. tels les 2 musulmans qui ont égorgé le père Hamel dans son église (le 26 juillet 2017)!
cloette
- 29/12/2018 - 21:12
pas d'inquiétude
personne ne va plus parler de cette affaire . qui disparaitra par étouffement ...
spiritucorsu
- 28/12/2018 - 23:01
la farce.
On voit bien dans cette affaire de passeport diplomatique qui tourne à la farce tellement cette histoire est peu crédible,que le monarque ménage toujours son ancien favori,qui si même le divorce est consommé,conserve sans aucun doute un grand pouvoir de nuisance,ayant,été il n'y a pas si longtemps au coeur des secrets de la macronie dont certains sans doute inavouables.Il suffirait donc au vénéneux Benalla de provoquer une conférence de presse et de livrer en confidence quelques informations explosives ou savoureuses anecdotes pour qu'un nouveau scandale d'état éclate susceptible de faire tomber la couronne du monarque.L'ex favori ferait toutefois aussi bien de se méfier,car à trop porter ombrage au prince,on a vu par le passé des champions du monde de moto,accidenté et perdre la vie dans des conditions invraisemblables,des premiers ministres soudainement déprimés se suicider de façon peu crédible,et des écrivains cyclistes se faire renverser et en décéder de façon plus que bizarre