En direct
Best of
Best Of
En direct
© WANG ZHAO / AFP
Hégémonie mondiale
Xi Jinping célèbre les 40 ans des réformes économiques de Deng Xiaoping en prônant l’apaisement
Publié le 18 décembre 2018
Le dirigeant chinois a promis que son pays ne se développerait pas aux dépens des autres nations. Le président Xi Jinping s’est exprimé dans le cadre d’un discours célébrant les 40 ans de la réforme de l'économie chinoise.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le dirigeant chinois a promis que son pays ne se développerait pas aux dépens des autres nations. Le président Xi Jinping s’est exprimé dans le cadre d’un discours célébrant les 40 ans de la réforme de l'économie chinoise.

Xi Jinping a précisé dans son discours que la Chine "ne rechercherait jamais l'hégémonie mondiale", malgré les réalisations économiques de son pays. Il a également souligné ses contributions à un "avenir partagé pour l'humanité". Le dirigeant chinois n’a pas souhaité évoquer le différend commercial et le bras de fer actuel avec les Etats-Unis de Donald Trump. 

Le président Xi Jinping a prononcé mardi son discours dans la Grande Salle du Peuple de la Place Tiananmen à Beijing. Il célébrait ainsi les 40 ans de réformes économiques du pays. 

Il y a près de quatre décennies, le dirigeant Deng Xiaoping lançait la campagne de "réforme et d'ouverture". La transformation a été axée sur la réforme de l’agriculture, la libéralisation du secteur privé, la modernisation de l’industrie et l’ouverture au commerce international.

Xi Jinping a qualifié les réformes de "rupture avec les chaînes" d'erreurs antérieures.

La Chine est depuis devenue la deuxième plus grande économie du monde. Des centaines de millions de personnes ont ainsi pu sortir de la pauvreté. La Chine fait néanmoins face à une dette croissante et à un ralentissement de la croissance économique.

La militarisation d'îles de la mer de Chine méridionale a suscité l'inquiétude des voisins asiatiques quant à la volonté du pays de dominer la région.

Xi Jinping a passé une grande partie de son long discours à énumérer des exemples des progrès réalisés par la Chine au cours des dernières décennies. Il considère ces avancées comme "des réalisations épiques qui ont déplacé le ciel et la terre".

Il estime que compte tenu de son succès, "personne n'est en position de dicter au peuple chinois ce qui devrait ou ne devrait pas être fait".

Il a affirmé que Pékin était un "promoteur de la paix mondiale", un "défenseur de l'ordre international" et qu'il "jouait un rôle de premier plan dans la lutte contre le changement climatique". 

Selon Xi Jinping, les 40 dernières années ont été un "bond en avant pour le socialisme avec des caractéristiques chinoises", entraînant le "grand rajeunissement de la Chine à l'époque moderne".

Le président chinois a réitéré sa conviction de renforcer la direction du parti et a salué la répression de la corruption menée par Pékin. Le leader a rappelé sa volonté de poursuivre les réformes et a réaffirmé le rôle central du parti.  

Vu sur : BBC
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
07.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires