En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© BERTRAND GUAY / AFP
Assistés

Combien y-a-t-il de fonctionnaires payés à ne rien faire ?

Publié le 09 décembre 2018
Comme le Gilet jaune Jean-François Barnaba, ils sont plusieurs centaines dans cette situation.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comme le Gilet jaune Jean-François Barnaba, ils sont plusieurs centaines dans cette situation.

Jean-François Barnaba, 62 ans, est une figure médiatique du mouvement des Gilets jaunes, mais aussi dans une situation délicate depuis que le magazine L'Obs et l'émission Quotidien sur TMC ont révélé que ce fonctionnaire territorial du département de l’Indre ne travaille plus depuis 10 ans mais continue à être payé 2600 euros net par mois. Lors de son retour dans l'Indre, vendredi, ce porte-parole informel des Gilets jaunes a été enfariné, certaines lui reprochant de parler au nom des gilets jaunes de l'Indre, de ne pas avoir (ou peu) participé aux mobilisations dans le département, et de se joindre au mouvement malgré sa situation.

L'homme est officiellement "fonctionnaire momentanément privé d’emploi", "une bizarrerie de la fonction publique territoriale qui permet à certains chanceux de toucher 100% de leur salaire après la perte de leur emploi, pour une durée de deux ans, avant que ne s’applique une dégressivité", explique le magazine Capital. En 2016, d’après des chiffres révélés par l’émission L’oeil du 20 heures, ils étaient 440 dans toute la France, sur les près de deux millions de fonctionnaires territoriaux français. "Ce sont des agents qui ont perdu leur emploi et à qui la collectivité n’a pas réussi à proposer quelque chose d’autre", résume Luc Farré, secrétaire national de l'UNSA, chargé de l'action publique et des services publics. Le magazine rappelle que, depuis 2016, si le fonctionnaire touche 100% de son salaire d’origine les deux premières années, une dégressivité s’applique à partir de la troisième année : elle représente 5% chaque année jusqu'à atteindre 50% de la rémunération initiale la douzième année et les années suivantes.

Impossible, néanmoins, de savoir combien coûtent au contribuables ces centaines de fonctionnaires payés à ne rien faire : la Fédération Nationale des Centres de Gestion de la Fonction Publique Territoriale (FNCDG) ne dispose pas d’étude précise sur le sujet.

Quant à Jean-François Barnaba, il se dit dans Capital "autant victime que le contribuable".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

03.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Comment Facebook entend bénéficier du malaise général des utilisateurs de Tinder et autres applications de rencontres

06.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

07.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Alain Proviste
- 12/12/2018 - 11:52
Ils sont partout...
...au pays des petits fonctionnaires. C'est vraiment terrible, cette médiocrité omniprésente. Faut pas s'étonner si on recule dans tous les classements internationaux.
POLITQ
- 11/12/2018 - 21:25
ATTENTION A CASTANER
Attention Assougoudrel.... Castaner est dangereux. Revoir comment il a falsifié les compte-rendus des premiers événements gilets jaunes. A savoir : a présenté les 2 premiers morts de leur faute. Alors que ce sont des g.j. eux mêmes qui sont décédés. Ensuite leur a donné le statut de factieux, ce qui est un terme impropre en lien avec ce qui se passe. Il a laissé volontairement les forces de l'ordre dans l'inaction afin que les dégradations prévisibles des manifs à Paris ruinent le crédit des g.j. dans l'opinion. Il est donc RESPONSABLE, COUPABLE, des centaines de commerces détruits, dépouillés...., des blessés parmi les gendarmes et policiers , par idéologie criminelle. Il n'aurait pas fallu avoir son clone en 1939..... De quel côté serait-il allé? ....
assougoudrel
- 11/12/2018 - 17:00
Samedi, l'ors de la "réunion de travail"
on a vu un fonctionnaire pousser le siège de Philippe et de ce gros con de Castaner sous leurs fesses pour s’asseoir. Dès qu'un ministre arrive devant l'Elysée, un larbin en redingote leur ouvre la portière de "leur" voiture. On les voit avec des porteurs de parapluie. Bientôt, ils auront des sièges à porteurs et quelqu'un pour leur torcher le cul, si ce n'est pas déjà le cas. Mais, il n'y a pas d'argent pour augmenter le SMIC. Je trouve ça inconcevable.