En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© LUCAS BARIOULET / AFP
Manifestations

Gilets jaunes : un syndicat de police craint des violences « totalement inédites  par leur ampleur »

Publié le 06 décembre 2018
Le secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale David Le Bars a dénoncé sur franceinfo « l'irresponsabilité » de certains politiques.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale David Le Bars a dénoncé sur franceinfo « l'irresponsabilité » de certains politiques.

Invité sur franceinfo, David Le Bars, secrétaire général du Syndicat des commissaires de la police nationale a déclaré que les policiers s'attendaient à des violences d'une ampleur inédite concernant la manifestation de samedi à Paris. Il dénonce également « l'irresponsabilité » de certains politiques qui « mettent les forces de l'ordre face à des mouvements insurrectionnels ». 
L'homme annonce qu'il « faut se préparer à la possibilité que des gens qui veulent secouer les institutions, casser du flic, casser des bâtiments, puissent venir et sans doute en nombre plus important que la semaine dernière » et avoue l'inquiétude, la peur ressentie par les forces de l'ordre.
« La peur, c'est un sentiment qui peut être partagé mais qui est également sain. Avoir peur, c'est avoir la lucidité de faire les bonnes manœuvres, d'employer la bonne stratégie, et ne pas faire n'importe quoi. La peur, ça se gère, mais il ne faut pas la nier, il faut en faire un élément de réflexion pour pouvoir adapter la stratégie aux événements qui nous attendent »a-t-il expliqué
Il poursuit : « Le seul point qui nous permette de nous préparer, c'est que souvent les violences urbaines partent d'un événement déclencheur et qu'on le subit. Là, depuis plusieurs jours, on est prévenus et il va falloir nous organiser pour y faire face » 

Le secrétaire général dénonce également le manque de moyens. « Les policiers sont extrêmement sollicités, extrêmement fatigués » et vont devoir faire face samedi « pour qu'on ne bascule pas dans le chaos ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

03.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

06.

Comment Facebook entend bénéficier du malaise général des utilisateurs de Tinder et autres applications de rencontres

07.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie-E
- 07/12/2018 - 05:12
la peur
n'evite pas le danger mais elle permet de mieux se preparer.
tout mon soutien aux forces de l'ordre qui je l'espere ne seront pas depassees par les casseurs qui vont vouloir deborder les Gilets Jaunes
Le gouvernement a trop laisse faire et la justice quand on voit les condamnations ridicules des delinquants de l'Arc de Triomphe ne suit pas la police.
Je vois de moins en moins comment sortir de cette crise : le gouvernement est totalement inaudible et sourd a toute revendication. La gestion par Macron est un desastre , il a cru etre dans un regime presidentiel et il s'est mis en avant. Maintenant il essaye de se proteger derriere le premier ministre qui ne pourra meme plus etre un fusible.
Brizitte devrait egalement comprendre que les Francais n'ont rien a faire de la renovation de l'Elysee : trop de frais engages pour les moquettes, les rideaux, les tableaux, lla vaisselle : elle n'est rien et son mari n'est que locataire et aujourd'hui on n'est pas sur que le bail soit de 5 ans.