En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

04.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

05.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

06.

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

07.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

03.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

04.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

05.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

06.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

ça vient d'être publié
décryptage > High-tech
Avenir

Comment empêcher la fuite des cerveaux français du numérique ?

il y a 2 heures 24 min
décryptage > Santé
Course contre la montre

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

il y a 2 heures 52 min
décryptage > International
Idéologie

Communisme revisité : ces nouveaux penseurs dont s’inspire Xi Jinping pour diriger la Chine d’une main de fer

il y a 3 heures 10 min
décryptage > International
En même temps à risque

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

il y a 3 heures 35 min
pépites > Santé
CORONAVIRUS
Les chiffres qui inquiètent en Ile-de-France
il y a 22 heures 26 min
pépites > Consommation
BILAN MITIGÉ
Soldes : un résultat décevant
il y a 23 heures 27 min
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 1 jour 2 min
light > Loisirs
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
Elle se fait tatouer à 103 ans
il y a 1 jour 1 heure
pépites > France
MOUVEMENT DE FOULE
Cannes : crise de panique après une rumeur de fusillade
il y a 1 jour 2 heures
pépite vidéo > International
NIGER
Six humanitaires français tués au Niger
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Société
Tout nouveau tout beau

Vous avez aimé le # "privilège blanc" ? Vous adorerez le # "privilège juif"

il y a 2 heures 43 min
décryptage > Science
Espace

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

il y a 3 heures 2 min
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Mata Hari : du mouvement Metoo au Bureau des Légendes

il y a 3 heures 22 min
décryptage > Société
Protection contre le virus

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Société
Des mots qui viennent d’ailleurs

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

il y a 23 heures 14 min
pépites > France
DÉJÀ !
Les vendanges débutent avec plusieurs semaines d'avance
il y a 23 heures 46 min
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Santé
VRAIMENT ?
Selon Poutine, la Russie aurait développé le "premier vaccin" contre le coronavirus
il y a 1 jour 2 heures
pépites > France
ATTAQUE ARMÉE
Niger : qui étaient les victimes ?
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Economie
ASSURANCES

L’autre test du Covid : les assurances seront-elles à la hauteur des promesses d’indemnisation de leurs polices face aux dégâts de l’épidémie

il y a 1 jour 4 heures
© JEFF PACHOUD / AFP
© JEFF PACHOUD / AFP
Onanisme

Une entreprise britannique propose des congés “amour-propre” à ses salariés

Publié le 20 novembre 2018
Les responsables du bonheur en entreprise vont faire des heures sup’. L’entreprise anglaise LELO UK propose à ses salariés quatre jours de congé annuel « amour propre ». La société se base sur plusieurs études pour affirmer qu’un employé satisfait sexuellement voit son stress se réduire et sa productivité s’améliorer de même que son humeur.
Adrien Pittore
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adrien Pittore est journaliste, photographe et pigiste. Il a notamment participé au recueil « Les Photos qu’on peut voir qu’au niveau district – Tome 2 » publié le 17 novembre 2017 aux éditions Petit à Petit.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les responsables du bonheur en entreprise vont faire des heures sup’. L’entreprise anglaise LELO UK propose à ses salariés quatre jours de congé annuel « amour propre ». La société se base sur plusieurs études pour affirmer qu’un employé satisfait sexuellement voit son stress se réduire et sa productivité s’améliorer de même que son humeur.

Littéralement, votre boss ne pourra plus dire que vous ne branlez rien au boulot. L’entreprise LELO UK, qui ne compte pas moins de 2 000 salariés dans toute l’Angleterre, offre à ses salariés des jours de congés pour qu’ils s’offrent des « plaisirs solitaires »‘. Et d’après la direction, ce deal serait gagnant-gagnant.

En solitaire ou à plusieurs

Déjà, il faut spécifier que l’entreprise LELO UK n’est pas n’importe quelle société puisqu’il s’agit d’un groupe qui travaille dans l’industrie du sex-toy. La direction a estimé qu’il était nécessaire que les salariés profitent de plus de jours de congés pour améliorer leur « amour personnel ». Il ne s’agit pas de booster l’estime de soi, encore que, mais bien d’onanisme.

En somme, l’entreprise se base sur plusieurs études qui tendraient à prouver que plus les employés ont d’orgasmes, plus leur stress est réduit. Parallèlement, leur bonheur au travail et leur productivité sont boostées. 

Contacté par le très sérieux Miror, Rachael Nsofor, porte-parole de l’entreprise, affirme qu’être « sexuellement satisfait est quelque chose qui, chez LELO UK, relève des droits de l’homme et doit être complètement gratuit ».

"À la suite de cette recherche, nous sommes ravis d’introduire une nouvelle initiative dans le cadre de laquelle nous offrons à nos employés britanniques la possibilité de prendre jusqu’à quatre jours par an pour une  » journée d’amour-propre ».

Nous espérons que nos collaborateurs britanniques les utiliseront pour faire tout ce qu’ils veulent pour explorer leur bonheur et ce qui les rend heureux dans l’espoir qu’ils viendront travailler le lendemain avec un printemps dans leur démarche et seront aussi productifs que possible."

Rachael Nsofor, porte-parole de LELO UK

Cependant, la direction ne précise pas les conditions dans lesquels ces plaisirs doivent être réalisés. Seule certitude : le lieu de travail et les bureaux sont proscrits.

Alors, une nouvelle initiative que les CEO et autres responsables du bonheur en entreprise pourraient rapidement mettre en place ? Le dernier baromètre Qualité de vie au travail montrait que neuf salariés sur dix étaient « activement désengagés » de leur travail. Par ailleurs, le ministère du Travail estimait à 3 millions le nombre d’actifs français qui « ont un risque élevé de burn-out ».

D’après l’étude du groupe Apicil, entre les arrêts maladies et les tâches mal-effectuées, le mal-être en entreprise d’un salarié coûterait environ 12 600€ par an. Le bonheur en entreprise ne serait donc pas seulement un enjeu social. 

Précaution d’usage si jamais de tels congés sont proposés en entreprise : demandez toujours à vos collaborateurs de se laver les mains. On ne sait jamais.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
congés, entreprise, onanisme
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires