En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant d’Emmanuel Macron

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Chant du cygne du chant du coq

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 1 heure 18 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 4 heures 16 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 4 heures 44 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 5 heures 11 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 6 heures 15 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 7 heures 43 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 17 heures 16 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 18 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 22 heures 12 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 23 heures 50 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 3 heures 1 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 4 heures 37 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant d’Emmanuel Macron

il y a 5 heures 58 sec
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 5 heures 49 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 7 heures 18 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 16 heures 42 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 17 heures 57 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 19 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 22 heures 22 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 1 jour 32 min
© JEFF PACHOUD / AFP
© JEFF PACHOUD / AFP
Onanisme

Une entreprise britannique propose des congés “amour-propre” à ses salariés

Publié le 20 novembre 2018
Les responsables du bonheur en entreprise vont faire des heures sup’. L’entreprise anglaise LELO UK propose à ses salariés quatre jours de congé annuel « amour propre ». La société se base sur plusieurs études pour affirmer qu’un employé satisfait sexuellement voit son stress se réduire et sa productivité s’améliorer de même que son humeur.
Adrien Pittore est journaliste, photographe et pigiste. Il a notamment participé au recueil « Les Photos qu’on peut voir qu’au niveau district – Tome 2 » publié le 17 novembre 2017 aux éditions Petit à Petit.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adrien Pittore
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adrien Pittore est journaliste, photographe et pigiste. Il a notamment participé au recueil « Les Photos qu’on peut voir qu’au niveau district – Tome 2 » publié le 17 novembre 2017 aux éditions Petit à Petit.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les responsables du bonheur en entreprise vont faire des heures sup’. L’entreprise anglaise LELO UK propose à ses salariés quatre jours de congé annuel « amour propre ». La société se base sur plusieurs études pour affirmer qu’un employé satisfait sexuellement voit son stress se réduire et sa productivité s’améliorer de même que son humeur.

Littéralement, votre boss ne pourra plus dire que vous ne branlez rien au boulot. L’entreprise LELO UK, qui ne compte pas moins de 2 000 salariés dans toute l’Angleterre, offre à ses salariés des jours de congés pour qu’ils s’offrent des « plaisirs solitaires »‘. Et d’après la direction, ce deal serait gagnant-gagnant.

En solitaire ou à plusieurs

Déjà, il faut spécifier que l’entreprise LELO UK n’est pas n’importe quelle société puisqu’il s’agit d’un groupe qui travaille dans l’industrie du sex-toy. La direction a estimé qu’il était nécessaire que les salariés profitent de plus de jours de congés pour améliorer leur « amour personnel ». Il ne s’agit pas de booster l’estime de soi, encore que, mais bien d’onanisme.

En somme, l’entreprise se base sur plusieurs études qui tendraient à prouver que plus les employés ont d’orgasmes, plus leur stress est réduit. Parallèlement, leur bonheur au travail et leur productivité sont boostées. 

Contacté par le très sérieux Miror, Rachael Nsofor, porte-parole de l’entreprise, affirme qu’être « sexuellement satisfait est quelque chose qui, chez LELO UK, relève des droits de l’homme et doit être complètement gratuit ».

"À la suite de cette recherche, nous sommes ravis d’introduire une nouvelle initiative dans le cadre de laquelle nous offrons à nos employés britanniques la possibilité de prendre jusqu’à quatre jours par an pour une  » journée d’amour-propre ».

Nous espérons que nos collaborateurs britanniques les utiliseront pour faire tout ce qu’ils veulent pour explorer leur bonheur et ce qui les rend heureux dans l’espoir qu’ils viendront travailler le lendemain avec un printemps dans leur démarche et seront aussi productifs que possible."

Rachael Nsofor, porte-parole de LELO UK

Cependant, la direction ne précise pas les conditions dans lesquels ces plaisirs doivent être réalisés. Seule certitude : le lieu de travail et les bureaux sont proscrits.

Alors, une nouvelle initiative que les CEO et autres responsables du bonheur en entreprise pourraient rapidement mettre en place ? Le dernier baromètre Qualité de vie au travail montrait que neuf salariés sur dix étaient « activement désengagés » de leur travail. Par ailleurs, le ministère du Travail estimait à 3 millions le nombre d’actifs français qui « ont un risque élevé de burn-out ».

D’après l’étude du groupe Apicil, entre les arrêts maladies et les tâches mal-effectuées, le mal-être en entreprise d’un salarié coûterait environ 12 600€ par an. Le bonheur en entreprise ne serait donc pas seulement un enjeu social. 

Précaution d’usage si jamais de tels congés sont proposés en entreprise : demandez toujours à vos collaborateurs de se laver les mains. On ne sait jamais.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
congés, entreprise, onanisme
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant d’Emmanuel Macron

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Chant du cygne du chant du coq

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires