En direct
Best of
Best Of
En direct
© (DR)
Trésor
Un tableau de Picasso dérobé aux Pays-Bas pourrait avoir été retrouvé en Roumanie
Publié le 18 novembre 2018
Sept tableaux de Picasso, Matisse, Monet et Gauguin avaient été volés en 2012. Celui de Picasso aurait été retrouvé ; trois autres sont présumés brûlés.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sept tableaux de Picasso, Matisse, Monet et Gauguin avaient été volés en 2012. Celui de Picasso aurait été retrouvé ; trois autres sont présumés brûlés.

Bonne nouvelle pour les amateurs d'art ? La police roumaine a annoncé ce samedi 17 novembre avoir mis la main sur un tableau qu'elle pense être le "Tête d'Arlequin" de Picasso, volé en 2012 au musée Kunsthal de Rotterdam, aux Pays-Bas dans ce qui avait été qualifié de "vol du siècle" : six autres tableaux avaient été volés, dont un Matisse, deux Monet et un Gauguin, pour un montant de plusieurs centaines de millions d'euros.

La toile retrouvée a été transmise au ministère public roumain, au sein de la résidence de l’ambassadrice néerlandaise à Bucarest. Une expertise doit déterminer s'il s'agit bien du tableau volé. 

Le chef d'un réseau de trafiquants roumains et ses complices ont été condamnés en 2013, mais aucune des oeuvres volée n'avait encore été retrouvée. Les experts pensent qu'au moins trois des oeuvres ont été brûlées pour tenter de dissimuler les preuves, lorsque les forces de l'ordre sont venues intercepter les accusés.

Cette oeuvre retrouvée, si elle est authentifiée, serait donc la première à revenir au musée. Elle a été découverte grâce à une lettre anonyme reçue par l’écrivain Mira Fetuci, d’origine roumaine et habitant aux Pays-Bas, qui a écrit un livre sur ce vol. La lettre indiquait que l’œuvre de Picasso était cachée en Roumanie, sous un arbre, dans le village de Greci. Le prix du tableau a été évalué entre 14 et 18 millions de dollars.

Dans le site belge 7sur7, Peter van Beveren, ancien curateur de la Collection Triton dont faisait partie la "Tête d'Arlequin", fait néanmoins part de ses doutes. "Je connais très bien cette œuvre de Picasso, je l'ai sans doute eue sous le bras plus souvent que ceux qui l'ont volée", explique Peter van Beveren. "Quand je regarde les images du dessin trouvé, j'ai de sérieux doutes quant à son authenticité. Les photos ne sont pas très bonnes, et l'œuvre pourrait bien sûr avoir moisi et être dégradée. Mais même en tenant compte de ça, on observe pas mal de différences. Les traits, les couleurs, les détails, quelque chose cloche. Sur base de ce que je vois, je pense que c'est un faux. Mais un bon."

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le patron des députés LREM nous prend pour des cons ! Il n'a pas tort car nous sommes des cons…
02.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
03.
Alliées forcées “des 1%” : comment les classes moyennes supérieures sont tenues “en otage” par le biais de l’immobilier
04.
Après l’éviction de Carlos Ghosn, Renault obligé d’abandonner tout pouvoir de direction chez Nissan en dépit de sa position au capital
05.
Géorgie : Nicolas Sarkozy a remplacé Emmanuel Macron pour l'investiture de la présidente Salomé Zourabichvili
06.
Les deux graphiques pour comprendre pourquoi le revenu universel pourrait permettre de sortir de la crise des gilets jaunes
07.
Pourquoi la NASA pourrait plus facilement trouver des signes de vies anciennes sur Mars que sur Terre
01.
Toulouse : un Gilet jaune entre la vie et la mort après un tir de flash-ball en pleine tête
02.
Il venait d’avoir 18 ans (de moins qu’elle) : Monica Bellucci in love; Rihanna a peur des voleurs, Brigitte Macron peur pour sa famille; George &Amal Clooney se sont (enfin) revus... avec 3000 personnes, Brad Pitt &Angelina Jolie aussi mais sans témoins
03.
L’Elysée dissipe les rumeurs de tensions entre Emmanuel et Brigitte Macron
04.
Supprimons les crèches de Noël ! Elles mettent certains en colère…
05.
Louis XX : l’étrange buzz autour d’un prétendant au trône de France vêtu d’un gilet jaune
06.
Baisse des prix du pétrole et fin de l’aide militaire américaines au Yémen : l’étau se referme sur l’Arabie saoudite
07.
Si la présidentielle 2017 avait lieu de nouveau, Emmanuel Macron ferait un peu mieux au premier tour
01.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
02.
Mais où va Emmanuel Macron, ce président devenu doublement illisible depuis les Gilets jaunes ?
03.
Les 5 graphiques qui révèlent l'incroyable aveuglement des élites européennes sur les dysfonctionnements de la zone euro
04.
Une société propose de mouler votre anus pour en faire des chocolats de Noël
05.
Traque à Strasbourg : révélations sur l’itinéraire de Chérif Chekatt
06.
Baisse des prix du pétrole et fin de l’aide militaire américaines au Yémen : l’étau se referme sur l’Arabie saoudite
01.
Ce désastre sécuritaire national que révèle l’attentat de Strasbourg
02.
Attentat de Strasbourg : pourquoi l'antiterrorisme français se fourvoie dans un logiciel de pensée dépassé
03.
Mais où va Emmanuel Macron, ce président devenu doublement illisible depuis les Gilets jaunes ?
04.
Le patron des députés LREM nous prend pour des cons ! Il n'a pas tort car nous sommes des cons…
05.
Traque à Strasbourg : révélations sur l’itinéraire de Chérif Chekatt
06.
Le choc Gilets jaunes : comment les démocraties ont fini par s’affaiblir à force de vouloir se préserver des passions populaires
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires