En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© LOIC VENANCE / AFP
Justice
France : un homme transsexuel obtient le statut "inédit" de "parent biologique"
Publié le 14 novembre 2018
Une petite victoire pour le parent, qui espérait pouvoir apparaître en tant que "mère" de l'enfant sur l'acte de naissance de ce dernier.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une petite victoire pour le parent, qui espérait pouvoir apparaître en tant que "mère" de l'enfant sur l'acte de naissance de ce dernier.

C'est une décision de justice inédite en France. Comme le rapporte Le Figaro ce mercredi 14 novembre, la cour d'appel de Montpellier (Hérault) a rejeté la demande d'un père, devenu femme, d'être reconnu comme la mère de sa fille sur son acte de naissance, mais lui a accordé le statut "inédit", selon son avocate, de "parent biologique".

Une décision prise pour "l'intérêt général"

Claire, 50 ans, née de sexe masculin, avait obtenu en 2011 du tribunal de grande instance héraultais la modification de son état civil, avant même de se faire opérer pour changer de sexe. Trois ans plus tard, le couple avait donné naissance à son troisième enfant, le premier né sous son identité de femme. Après une vaine première demande en juillet 2016 de voir retranscrire sur l'acte de naissance de sa fille sa filiation maternelle, la cour d'appel a une nouvelle fois refusé d'accéder à la demande de Claire.

Toutefois, le tribunal a estimé qu'il était "de l'intérêt général" de voir le "lien biologique retranscrit" sur l'acte de naissance de l'enfant "sous la mention 'parent biologique'", et a demandé que des modifications soient apportées à ce titre. "C'est inédit que le lien de filiation biologique soit reconnu. C'est bien le nom de ma cliente sous son prénom féminin qui sera écrit sur l'acte de naissance, même si le tribunal n'utilise pas le mot de mère", a réagi Clélia Richard, avocate de Claire. "Ma cliente est soulagée, c'est un très grand pas pour elle qui craignait en cas de décès de ne pas avoir de droit ou de déshériter sa fille", a-t-elle conclu.

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
03.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
04.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
05.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
La résignation des chômeurs face à la loi d’airain de l’offre et de la demande
01.
"Benghazi ne tombera pas en un jour"
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 15/11/2018 - 19:52
Pas claire l'histoire de Claire
Il se fait opérer et trois ans après nait un enfant. De qui est l'enfant? Faut-il supposer qu'il avait fait congeler son sperme, au cas où, et qu'il y a eu insémination artificielle?
Dorine
- 15/11/2018 - 09:15
A l'heure de l'écologie
et du respect de la nature, l'homme prend tout de même le droit de changer sa nature physique et ses symboles. Cette société devient débile !
Mario
- 15/11/2018 - 07:22
Et pour l'enfant!!!!
Et pour l'enfant!!!!
Mon dieu , quelle folie. Moi , j'aurai aimé être grand, beau et intelligent. Malheureusement , je suis petit. Tant pis. Ça va devenir parfaitement ingérable .le droit individuel prend trop l'ascendant sur la collectivité.