En direct
Best of
Best Of
En direct
© Christophe Petit-Tesson / AFP
11 Novembre
Donald Trump charge violemment Emmanuel Macron dans une série de tweets assassins
Publié le 13 novembre 2018
Le président américain a multiplié les messages hostiles sur Twitter contre le président de la République Emmanuel Macron.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président américain a multiplié les messages hostiles sur Twitter contre le président de la République Emmanuel Macron.

Donald Trump, de retour aux Etats-Unis après sa visite en France dans le cadre des cérémonies du 11 Novembre, a repris son sport favori : tweeter ! Dans une nouvelle série de messages, le président américain ne masque plus sa colère envers Emmanuel Macron. 

"Le problème est qu'Emmanuel Macron souffre d'une très faible cote de popularité en France, 26%, et un taux de chômage à près de 10%". 
 
Dans un second tweet, Donald Trump ironise avec son propre slogan : "MAKE FRANCE GREAT AGAIN" ("Rendre sa grandeur à la France").
 
Donald Trump applique donc une nouvelle forme d'hostilité après son séjour à Paris dans le cadre des commémorations du centenaire de la fin de la Première guerre mondiale. 
 
Le président américain a tenu à évoquer également la polémique au sujet de sa visite au cimetière américain de Bois Belleau, dans l'Aisne. Ce déplacement avait été annulé samedi, officiellement en raison de la pluie. Donald Trump a été critiqué pour cette absence.
 
"Quand l'hélicoptère n'a pas pu voler jusqu'au cimetière à cause de la très faible visibilité, j'ai proposé d'y aller en voiture. Les services secrets ont dit NON. (...) J'ai fait un discours le jour suivant au cimetière américain [de Suresnes] sous une pluie battante!". 
 
Donald Trump a dénoncé encore une fois les "fake news".
 
Le président américain avait déjà dans un précédent message épinglé le projet d'une armée européenne défendue par le président français. 
 
"Emmanuel Macron a suggéré la création de leur propre armée pour protéger l'Europe contre les Etats-Unis, la Chine et la Russie. Mais c'était l'Allemagne dans la Première et la Seconde Guerre mondiale. Comment ça a marché pour la France? Ils commençaient à apprendre l'allemand à Paris avant que les Etats-Unis n'arrivent". 
 
Donald Trump a même évoqué la possibilité d'une menace d'une sanction commerciale contre la France qui pourrait viser la filière du vin.  
 
"La France fait de l'excellent vin, mais les États-Unis aussi. Le problème est qu'il est très difficile de vendre du vin américain en France, avec des tarifs (douaniers) élevés. Pendant ce temps, il est facile de vendre du vin français aux États-Unis, avec de faibles tarifs douaniers. Ce n'est pas juste et cela doit changer".
 
L'Elysée n'a pas souhaité commenter ces différents messages incisifs adressés par Donald Trump ces dernières heures.
 
Donald Trump a sans doute souhaité montrer son hostilité au président Emmanuel Macron après son interview accordée à la chaîne CNN. Emmanuel Macron avait ironisé d'ailleurs dans cet entretien sur l'utilisation de Twitter. 
 
"Je préfère avoir une discussion directe plutôt que de faire ma diplomatie par des tweets".
 

The problem is that Emmanuel suffers from a very low Approval Rating in France, 26%, and an unemployment rate of almost 10%. He was just trying to get onto another subject. By the way, there is no country more Nationalist than France, very proud people-and rightfully so!........

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 13 novembre 2018

By the way, when the helicopter couldn’t fly to the first cemetery in France because of almost zero visibility, I suggested driving. Secret Service said NO, too far from airport & big Paris shutdown. Speech next day at American Cemetary in pouring rain! Little reported-Fake News!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 13 novembre 2018

Emmanuel Macron suggests building its own army to protect Europe against the U.S., China and Russia. But it was Germany in World Wars One & Two - How did that work out for France? They were starting to learn German in Paris before the U.S. came along. Pay for NATO or not!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 13 novembre 2018

On Trade, France makes excellent wine, but so does the U.S. The problem is that France makes it very hard for the U.S. to sell its wines into France, and charges big Tariffs, whereas the U.S. makes it easy for French wines, and charges very small Tariffs. Not fair, must change!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 13 novembre 2018

 

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
05.
Emmanuel Macron, pourquoi n’allez-vous pas en boîte comme Christophe Castaner plutôt que de faire du ski ?
06.
Acte XVIII des Gilets jaunes : retour prévu de la violence, réponse difficile à prévoir du gouvernement
07.
Recep Tayyip Erdogan critiqué pour avoir diffusé des images de l'attentat de Christchurch
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
06.
Révolution silencieuse ? Un groupe de physiciens armés d’ordinateurs quantiques a réussi (en quelque sorte) à remonter dans le temps
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
06.
Samedi de violences : l’Etat manque-t-il des moyens pour maintenir l’ordre ou ce gouvernement enchaîne-t-il les erreurs de stratégie ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires