En direct
Best of
Best Of
En direct
© YE AUNG THU / AFP
Camouflet
Amnesty International retire son titre "d'ambassadrice de conscience" à Aung San Suu Kyi
Publié le 13 novembre 2018
L'ONG veut dénoncer les "multiples violations des droits de l’homme" depuis l'arrivée au pouvoir de la présidente birmane.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ONG veut dénoncer les "multiples violations des droits de l’homme" depuis l'arrivée au pouvoir de la présidente birmane.

C'est un titre uniquement symbolique, mais son retrait l'est tout autant. La présidente de la Birmanie Aung San Suu Kyi a été déchue de son titre "d'ambassadrice de conscience" par Amnesty International. L'ONG estime qu’elle a "trahi les valeurs qu’elle défendait autrefois".

La présidente, ex-opposante et prix nobel de la paix 1991 est sévèrement critiquée depuis 2016 pour son rôle dans la répression des Rohingya, dont plus de 700 000 ont du quitter le pays. En septembre une mission de l’Organisation des nations unies (ONU) sur la Birmanie avait présenté devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU un rapport dénonçant un "génocide". Si Aung San Suu Kyi n'est pas considérée comme l'instigatrice de ces violences, elle ne s'est jamais prononcé ni n'a défendu leur sort. 

Elle avait été nommée "ambassadrice de conscience" d'Amnesty pour "sa lutte pacifique et non violente pour la démocratie et les droits humains". A cette époque elle était opposante au régime dirigé par la junte birmane et vivait assignée à résidence. Le porte-parole de la LND, le parti d'Aung San Suu Kyi, a dénoncé un "complot" et a déclaré vouloir "rester fort face aux pressions internationales".

Vu sur : Lu sur le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
05.
Emmanuel Macron, pourquoi n’allez-vous pas en boîte comme Christophe Castaner plutôt que de faire du ski ?
06.
Acte XVIII des Gilets jaunes : retour prévu de la violence, réponse difficile à prévoir du gouvernement
07.
Recep Tayyip Erdogan critiqué pour avoir diffusé des images de l'attentat de Christchurch
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
04.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Grand Débat : l’étrange victoire d’Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires