En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
Rythme des réformes

Gérald Darmanin et Bruno Le Maire précisent que le gouvernement "assume" la hausse des taxes sur les carburants

Publié le 28 octobre 2018
Les deux ministres sont passés à l'offensive dans le cadre d'entretiens au Parisien, au JDD et sur Europe 1. Malgré la grogne des citoyens contre les hausses des prix du carburant, Gérald Darmanin et Bruno Le Maire ont tenté de faire preuve de pédagogie tout en défendant les choix du gouvernement.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les deux ministres sont passés à l'offensive dans le cadre d'entretiens au Parisien, au JDD et sur Europe 1. Malgré la grogne des citoyens contre les hausses des prix du carburant, Gérald Darmanin et Bruno Le Maire ont tenté de faire preuve de pédagogie tout en défendant les choix du gouvernement.

Le ministre des Comptes publics a accordé un entretien à nos confrères du JDD. Le gouvernement affiche ainsi sa volonté de maintenir le cap des réformes. 

Gérald Darmanin a tenté de justifier l'augmentation de la fiscalité sur les carburants. 
 
"Nous choisissons de taxer la pollution et les produits nocifs plutôt que les travailleurs et l'entreprise. Nous assumons une politique qui est conçue pour réduire le réchauffement climatique et les morts prématurés liés à la pollution de l'air et au tabagisme. (...) On ne peut pas à la fois regretter le départ de Nicolas Hulot et pester contre l'augmentation du prix du diesel".
 
Sur les ondes de la station Europe 1, le ministre des Comptes publics a expliqué qu'il était conscient du mécontentement des citoyens. 
 
"On peut comprendre la colère des Français devant les difficultés de la vie quotidienne".  
 
Selon Gérald Darmanin, le gouvernement défend des "mesures courageuses" qui sont vitales afin de ne "pas être complice d'un scandale sanitaire. Le diesel et les particules fines, c'est des milliers de morts par an. Nous ne devons pas défendre le diesel comme jadis dans ma région on a défendu les mines de charbon."
 
Gérald Darmanin a souhaité rassurer les Français sur les mesures et les réformes entamées sous le quinquennat d'Emmanuel Macron. 
 
Une importante grogne se développe pourtant à travers le pays. Les appels à bloquer les routes le 17 novembre se multiplient dans l'Hexagone suite à la hausse du prix du carburant. 
 
Bruno Le Maire s'est également confié dans les colonnes du Parisien. Bruno Le Maire a indiqué qu'il n'y aura pas de "retour en arrière". 
 
Bercy vient donc de passer à l'offensive avec ces déclarations dans les médias. Reste à savoir si ce message sera audible auprès des citoyens. 
 
Depuis le 1er janvier, les taxes sur le gazole ont en effet augmenté de 7,60 centimes par litre au total, avec notamment la contribution climat énergie ("taxe carbone"). 
 
Concernant l'essence, l'augmentation a été de 3,90 centimes par litre. 
 
Cette politique doit être renforcée en 2019, avec des hausses de 6 centimes pour le diesel et 3 centimes pour l'essence, puis à nouveau jusqu'en 2022. 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Fini les trésors à déterrer : comment les missions archéologiques françaises à l'étranger sont devenues plus anthropologiques

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Nadine Morano raciste en raison de ses propos sur Sibeth NDiaye ? Et si on réfléchissait un peu

07.

Quand Benjamin Griveaux crie tout haut ce que Benjamin Griveaux pense tout bas : "fils de pute", "abrutis"

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires