En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© HAIDAR HAMDANI / AFP
Daech
Il y aurait toujours une centaine de combattants étrangers qui rallieraient chaque mois l'Etat islamique
Publié le 17 octobre 2018
Selon les déclarations de Joe Dunford, chef d'état-major américain.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon les déclarations de Joe Dunford, chef d'état-major américain.

Ce mardi le chef d'état major américain Joe Dunford a affirmé qu'il y aurait toujours une centaine de personnes par mois qui rallieraient les rangs de l'organisation Etat islamique malgré les défaites militaires de l'organisation terroriste sur le terrain. On est évidemment loin des 1500 arrivées mensuelles que l'on enregistrait en 2015 mais ces estimations viennent contredire celles et ceux qui prêchent la mort de l'organisation terroriste. Ces recrutements lui permettent de "rester actif" selon les explications livrées par le général Dunford lors d'une conférence sur la lutte contre les violences extrémistes.

Selon le général, il est essentiel de trouver les moyens d' "identifier, de juger, de déradicaliser et de réintégrer ces combattants étrangers" afin de mettre un terme à l'attractivité du groupe Etat islamique.

"Nous devons trouver un moyen pour empêcher ces prisonniers de devenir les futurs leaders des organisations extrémistes" a-t-il expliqué, disant regretter le retard pris dans le rapatriement des prisonniers à cause de "considérations politiques et des cadres légaux inadaptés".

Même si l'Etat islamique ne possède plus le même territoire qu'à son apogée, ce dernier se limitant aujourd'hui en Irak et en Syrie à des réduits désertiques, il resterait quelques 3000 combattants retranchés dans le secteur de Hajine selon les Forces Démocratiques Syriennes.

 

Vu sur : Lu sur La Croix
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
03.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
04.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
05.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
06.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
07.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait sale à cause du réchauffement climatique
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
05.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
06.
Un président étranger à son peuple mais aussi de plus en plus étranger à la communauté internationale
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires