En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Vasily MAXIMOV / AFP
Mano a mano
Reconduite à la frontière italienne de migrants : l'Elysée dénonce une "instrumentalisation" de l'affaire par Matteo Salvini
Publié le 16 octobre 2018
Si le Palais reconnaît une erreur dans la reconduite de migrants en Italie par la gendarmerie française, il ne digère pas la critique de Matteo Salvini.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si le Palais reconnaît une erreur dans la reconduite de migrants en Italie par la gendarmerie française, il ne digère pas la critique de Matteo Salvini.

Vendredi matin dernier, une camionnette de la gendarmerie nationale française avait franchi la frontière italienne pour déposer des personnes en situation irrégulière. La préfecture des Hautes-Alpes, qui a effectué ce transfert dans le cadre d'une procédure a depuis reconnu qu'il s'agissait d'une erreur. La France déclare qu'il s'agit de deux individus isolés. 

Mais ayant découvert l'affaire, le ministre de l'Intérieur italien, Matteo Salvini, n'a pas accepté les excuses françaises, lesquelles ne reconnaîtrait pas selon lui la gravité du fait, ni même son intentionalité : "Abandonner des immigrés dans un bois italien ne peut pas être considéré comme une erreur ou un incident. Ce qui s'est passé à Clavière est une offense sans précédent à l'encontre de notre pays."

La présidence française a de son côté dénoncé l'instrumentalisation de cette bavure, qui n'était en rien liée à une quelconque consigne. 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
05.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
06.
L'association WWF accusée de soutenir des programmes de stérilisation forcée aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
07.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires