En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© CHRISTOPHE SIMON / AFP
Drame

Pascal Filoé, le patron de la police municipale de Rodez, tué de plusieurs coups de couteau

Publié le 27 septembre 2018
Le directeur adjoint de la ville a succombé à ses blessures après une agression à l'arme blanche à Rodez.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le directeur adjoint de la ville a succombé à ses blessures après une agression à l'arme blanche à Rodez.

Une violente agression s'est déroulée ce jeudi 27 septembre à Rodez. Le directeur général adjoint de la ville en charge de six services, dont la police municipale a été violemment attaqué par un individu armé d'un couteau. Les faits se sont déroulés, rue Camille Douls à Rodez. 

Selon des informations de "La Dépêche du Midi", Pascal Filoé aurait reçu trois coups de couteau. Il a succombé à ses blessures malgré l'intervention des secours et sa prise en charge par les services hospitaliers. Pascal Filoé était père de trois enfants. 

Selon un témoin, l'auteur de l'agression serait âgé d'une quarantaine d'années. Il a été poursuivi par un employé municipal avant de se réfugier dans un commerce. L'auteur du meurtre a finalement été interpellé. Il n'aurait opposé aucune résistance. 

D'après les premiers éléments de l'enquête, le suspect serait défavorablement connu des services de police. Il avait dégradé l'Hôtel de ville en avril dernier. 

Les motivations de ce passage à l'acte d'une rare violence sont encore inconnues. 

Vu sur : La Dépêche
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires