En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Facebook
Lourdes amendes
Union européenne : Facebook et Twitter menacées de sanctions si elles ne respectent pas les règles en matière de consommation d'ici la fin 2018
Publié le 20 septembre 2018
Les deux compagnies pourraient être sanctionnées si elles ne se plient pas aux règles européennes en matière de consommation.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les deux compagnies pourraient être sanctionnées si elles ne se plient pas aux règles européennes en matière de consommation.

Facebook et Twitter s'exposent à des sanctions si elles ne se plient pas aux directives de l'Union européenne en matière du droit du consomatteur d'ici la fin de l'année et sur les données personnelles.

Les plateformes en ligne sont pointées du doigt par l'Europe pour leur position dominante et les pratiques commerciales anticoncurrentielles. Des amendes lourdes pourraient venir sanctionner ces pratiques.   

Facebook et Twitter avaient été prévenues il y a près de sept mois sur la nécessité d'amener leurs conditions d'utilisation en conformité avec les réglementations de l'UE. De nombreux problèmes restent à résoudre pour les deux compagnies. 

Airbnb qui était également pointée du doigt a pu apporter les ajustements nécessaires selon des précisions de la commissaire européenne à la Justice, Vera Jourova. L'affichage du prix total des réserfvations, les prix supplémentaires et la possibilité pour les consommateurs de prendre des mesures juridiques ont notamment été repensés et ajoutés.   

"Ma patience a atteint ses limites. Bien que Facebook m'ait assuré d'adapter les conditions de service trompeuses restantes avant décembre, cela dure depuis trop longtemps. Il est maintenant temps d'agir et plus de promesses. Si les changements ne sont pas complètement mis en œuvre d'ici la fin de l'année, j'appelle les autorités de consommateurs à agir rapidement et à sanctionner l'entreprise".

Selon un porte-parole de la Commission, Twitter devrait apporter les modifications nécessaires d'ici la fin de l'année. 

Les sanctions seront imposées par des organismes de consommateurs nationaux. 

La Commission a annoncé qu'elle s'inquiétait de la responsabilité des entreprises et de la manière dont les utilisateurs étaient informés de la suppression du contenu et sur la résiliation des contrats. 

Facebook a déjà apporté des changements et continue à coopérer avec les autorités. La société a publié un communiqué : 

"Nous avons mis à jour les conditions de service de Facebook en mai et inclus la grande majorité des modifications proposées par le réseau de coopération en matière de protection des consommateurs et la Commission européenne. Nos conditions sont désormais beaucoup plus claires sur ce qui est autorisé ou non sur Facebook et sur les options offertes aux utilisateurs".

Les géants du web vont devoir finaliser leurs propositions et procéder à la mise en oeuvre des modifications d'ici à la fin du mois de décembre. Les autorités de protection des consommateurs pourraient ensuite décider d'appliquer des mesures coercitives. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
04.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
05.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
06.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
07.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
03.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
04.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires