En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© FREDERICK FLORIN / AFP
Duel
Européennes : LREM et le Rassemblement national au coude à coude, selon un sondage
Publié le 14 septembre 2018
Le parti d'Emmanuel Macron et celui de Marine Le Pen recueillent quasiment autant d'intentions de vote pour les prochaines élections européennes de 2019.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le parti d'Emmanuel Macron et celui de Marine Le Pen recueillent quasiment autant d'intentions de vote pour les prochaines élections européennes de 2019.

La montée des partis dits « populistes » se fait plus précise, à quelques mois des élections européennes de mai 2019. Selon un sondage Odoxa réalisé pour Le Figaro et Franceinfo, paru jeudi 13 septembre au soir, La République en marche (LREM) récolte 21,5% d'intentions de vote, talonné par le Rassemblement national, à 21%.

Les Républicains et LFI loin derrière

Des résultats qui démontrent un net recul pour le parti macroniste, dont les listes aux européennes obtenaient entre 23 et 26% dans les sondages d'opinions réalisés au mois de juin (23% à l'Ifop, 26% à Ipsos). Le Rassemblement national, au bord de la faillite, enregistre quant à lui un résultat satisfaisant, meilleur que celui annoncé avant l'été. Le parti nationaliste avait été crédité de 18% d'intentions de vote par Ipsos et 19% par l'Ifop. 
 
Les deux partis se tiennent donc à 0,5 points, tandis que Les Républicains sont loin derrière avec 14% d'intentions de vote, selon le sondage. Une véritable chute libre pour le parti de Laurent Wauquiez, qui avait réalisé un score deux fois supérieur aux dernières européennes de 2014, en récoltant 27% des voix. Même déception pour Jean-Luc Mélenchon et son mouvement, la France insoumise, qui arrive quatrième, avec 12,5% d'intentions de vote, malgré la forte présence médiatique de son leader. Enfin, le Parti socialiste est crédité de 4,5% des suffrages. Un tel score lors des élections mettrait le parti à la rose au coude à coude avec la liste écologiste (5%) et celle de Benoît Hamon (4%).
Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
02.
Ce que le projet de loi Dussopt sur la fonction publique indique des renoncements d’Emmanuel Macron
03.
Un président étranger à son peuple mais aussi de plus en plus étranger à la communauté internationale
04.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
05.
Ces inquiétants progrès de l’idéologie décoloniale en France
06.
Une mystérieuse créature sème la panique dans un parc chinois
07.
+ 4,2% des prix de la grande distribution en raison de la loi Alimentation ? Comment les autorités démontrent leur impuissance à soutenir les agriculteurs
01.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires