© Alexei DRUZHININ / SPUTNIK / AFP
L'homme du Kremlin

Sergueï Sobianine réélu maire de Moscou

Publié le 10 septembre 2018
Les résultats des élections en Russie ont été dévoilés ce lundi. Le maire de Moscou a été réélu triomphalement.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les résultats des élections en Russie ont été dévoilés ce lundi. Le maire de Moscou a été réélu triomphalement.

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a été largement réélu selon les résultats officiels publiés lundi, au lendemain d'une journée d'élections. Cet homme politique est un allié du Kremlin. 

A Moscou, Sergueï Sobianine a donc remporté une victoire prévisible. Il a triomphé avec 70,02% des bulletins, faute d'une réelle opposition. La participation n'a pas dépassé les 30,8%. Les autorités avaient pourtant redoublé d'efforts pour inciter les Moscovites à se déplacer pour aller voter. Lors des dernières municipales il y a cinq ans à Moscou, Alexeï Navalny avait failli entraîner Sergueï Sobianine dans un second tour. Seuls les membres de l'opposition "tolérée", communistes ou nationalistes, ont pu déposer leur candidature.
 
Sergueï Sobianine, à la tête de Moscou depuis 2010, a entrepris d'importants projets d'urbanisme au cœur de la ville. Il va donc entamer un nouveau mandat à la suite de ces élections.  
 
Des élections locales ou régionales étaient également organisées ce dimanche à travers le pays. Le parti au pouvoir, Russie Unie, a subi des revers importants enregistrant en effet sa pire performance en plus de dix ans.
 
Dans certaines régions comme Primorié, en Khakassie, à Vladimir et à Khabarovsk, un deuxième tour devra avoir lieu afin d'élire le gouverneur. Les candidats de Russie Unie ne sont pas parvenus à obtenir plus de 50% des scrutins dans ces provinces.
 
Cette journée de vote a également été marquée par des manifestations, interdites par les autorités. Ces rassemblements étaient organisés dans toute la Russie à l'appel du principal opposant au pouvoir, Alexeï Navalny. Un millier de manifestants opposés notamment à la réforme des retraites ont été arrêtés ce dimanche, à Saint-Pétersbourg et à Ekaterinbourg notamment. Le pouvoir en place fait face à la colère de la population au regard de la situation sociale et économique en Russie.
 
Le président Vladimir Poutine a estimé que "dans l'ensemble, la campagne électorale a été menée de manière décente, avec une participation assez élevée".
 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

04.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Le Titanic est-il en train de disparaître définitivement ?

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires