En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre la pandémie
Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam
il y a 2 heures 59 min
pépites > International
Inquiétudes pour la démocratie
La France renonce à ratifier "en l'état" l'accord d'extradition avec Hong Kong
il y a 4 heures 32 min
light > Europe
Enquêtes en cours
L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, décide de quitter l'Espagne
il y a 6 heures 6 min
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 8 heures 38 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 11 heures 48 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 12 heures 33 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 14 heures 27 min
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 15 heures 3 min
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 16 heures 6 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

TikTok première victime du bras de fer entre la Chine et les États-Unis. Donald Trump va décider de fermer la star montante des réseaux sociaux

il y a 16 heures 49 min
light > Politique
Vacances studieuses
Emmanuel Macron pourrait recevoir Angela Merkel et Nicolas Sarkozy au Fort de Brégançon cet été
il y a 3 heures 51 min
pépites > Social
Rentrée sociale agitée
Les Gilets jaunes feront-ils leur retour dès le 12 septembre prochain ?
il y a 5 heures 9 min
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 7 heures 23 min
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 9 heures 13 min
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 12 heures 6 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 14 heures 3 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 14 heures 43 min
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 15 heures 37 min
décryptage > Politique
No non-sense

Séduire les "vrais gens" : le match des résultats Boris Johnson / Emmanuel Macron. Avantage...

il y a 16 heures 32 min
décryptage > Europe
Milliards à l'eau

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

il y a 17 heures 2 min
© MANDEL NGAN / AFP
© MANDEL NGAN / AFP
La ferme africaine

Donald Trump met son nez dans la réforme agraire sud-africaine

Publié le 23 août 2018
Trump s'est inquiété sur Twitter des expropriations de fermiers blancs sud-africains et a provoqué la colère du gouvernement de Pretoria.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Trump s'est inquiété sur Twitter des expropriations de fermiers blancs sud-africains et a provoqué la colère du gouvernement de Pretoria.

Alerté par un lobbying soutenu des Afrikaners - la population blanche d'origine européenne qui réside depuis plus de deux siècles en Afrique du Sud - Donald Trump a signalé qu'il allait étudier la question. 

Il a déclaré dans un tweet qu'il avait chargé le Secrétaire d'Etat Mike Pompeo d'étudier avec minutie les "saisies de terres et de fermes en Afrique du Sud", relayant un article de Fox News qui titrait : le gouvernement d'Afrique du Sud saisit maintenant les terres des fermiers blancs". 

Le gouvernement de Pretoria a réagit vivement, affirmant : "L’Afrique du Sud rejette totalement cette vision étroite qui ne vise qu’à diviser la nation et à nous rappeler notre passé colonial. L’Afrique du Sud va accélérer le rythme de la réforme d’une façon prudente et inclusive qui ne divise pas la nation." Conséquence de l'action de Trump, le rand a perdu 1,52% face au dollar dans la journée. 

La réforme agraire en cours, menée par le gouvernement, tente de rendre une partie des terres aux populations noires. Les populations blanches possèderaient 72% des terres, contre 4% pour les noires (et le reste pour l'Etat). La question prend une tournure plus polémique depuis les révélations des violences très importantes dont sont victimes les agriculteurs blancs ces dernières années. Le précédent zimbabwéen - où les expropriations ont pris une ampleur importante sans pour autant changer la situation du pays - est souvent cité par les lobbyistes afrikaners. 

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires