En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© HENGHAMEH FAHIMI / AFP
Pétrole, gaz et caviar

Accord d'Aktaou : accord historique sur la mer Caspienne

Publié le 12 août 2018
20 années de tractations auront été nécessaires pour donner un statut juridique à cette mer.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
20 années de tractations auront été nécessaires pour donner un statut juridique à cette mer.

Depuis la chute du Mur, la mer Caspienne est une sorte de zone de non-droit, et donc de tensions entre les nations riveraines. La plus grande mer fermée du monde, que bordent Iran, Russie, Kazakhstan, Turkménistan et Azerbaïdjan est désormais un espace régulé. Si toutes les tensions, nombreuses, qui entoure l'exploitation de la Caspienne ne devraient pas être réglées, celles-ci devraient s'apaiser prochainement. Vladimir Poutine a salué un accord qui "fera époque". La Russie a cédé sur plusieurs points, mais sort gagnant avec cet accord en sortant d'une impasse diplomatique. La plus grande partie de la mer reste une zone partagée, mais les ressources et les fonds marins sont partagés directement entre les différentes puissances. Avec un statut légal spécial, les différents pays comptent asseoir une vraie collaboration autour de la mer, par exemple en installant des pipelines marins. 

Les ressources, des hydrocarbures au fameux caviar, sont donc répartis clairement. Des quotas clairs sur la pêche du Beluga, dont les œufs constituent une des denrées les plus recherchées de la planète, devraient être mis en place. Des prémices de collaboration militaire sont aussi à l'étude, par exemple entre l'Iran et l'Azerbaïdjan.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

03.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires