En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
© RAYMOND ROIG / AFP
Problème de riche

Une commune des Pyrénées-Orientales priée de supprimer ses impôts locaux

Publié le 22 juillet 2018
La chambre régionale des comptes note que le budget de la ville du Perthus est suréquilibré.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La chambre régionale des comptes note que le budget de la ville du Perthus est suréquilibré.

Voilà qui ferait rêver les édiles de nombreuses communes de France et de Navarre : la chambre régionale des comptes a demandé à la commune du Perthus (Pyrénées-Orientales) de "porter à 0 euro les produits de la taxe d'habitation, de la taxe foncière et de la taxe foncière sur les propriétés non bâties". En clair, de supprimer les impôts locaux pour ses habitants, l'an prochain.

Il faut dire que cette commune de 586 habitants, située à cheval sur la frontière franco-espagnole, jouit d'une situation excellente, puisqu'elle attire les Français pour son alcool et son tabac moins chers. Les recettes de ses parkings et horodateurs représentent, selon le Midi Libre, près de 800.000 euros par an ! Plus du double du produit de la fiscalité directe locale, d'un montant de 366.317 euros.

Mais si la chambre régionale des comptes propose de supprimer les impôts, c'est aussi parce que la commune dispose d'un pactole s'établissant à 1,1 million d'euros, dû au fait que le conseil municipal n'arrive pas à s'accorder sur la programmation des dépenses.

Résultat : la ville est ultra-excédentaire, mais les travaux prévus pour le jardin d'enfants, pour l'accessibilité à l'école et la maison des services sont pour l'instant bloqués. Effectivement, payer des impôts si rien n'est fait, ça n'aurait pas grand intérêt.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

03.

Comment Facebook entend bénéficier du malaise général des utilisateurs de Tinder et autres applications de rencontres

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

06.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

07.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

02.

Peurs sur la consommation : bienvenue dans l’ère de l’irrationalité

03.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

04.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 23/07/2018 - 10:43
le surnom de cette commune : Cocagne
si ce village engage des travaux TRÈS importants, il maintiendra ses impôts !
lasenorita
- 23/07/2018 - 10:19
Le Perthus à la frontière espagnole.
Cette commune est bien connue des Français,qui se rendent en Espagne pour acheter des denrées, moins chères qu'en France….Je m'y suis rendue, avec mon époux, nous avons garé notre voiture au Perthus..et nous avons déjeuné en Espagne: les Espagnols sont très accueillants et le prix d'un repas est moins cher qu'en France..(Certains restaurateurs français ne sont pas courageux et font fuir la clientèle,surtout si on arrive après 13 heures..)Cette commune a beaucoup de sous grâce à son parking où se garent les Français désirant passer une journée en Espagne...Je pense que la mairie du Perthus trouvera le moyen de dépenser tout l'argent qu'elle possède grâce à son parking!...