En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Josh Edelson / AFP
Punition
La Commission européenne condamne Google à payer 4.3 milliards euros d'amende
Publié le 18 juillet 2018
La Commission européenne condamne Google a une nouvelle amende record de 4.3 milliards d'euros. La firme américaine est à nouveau accusée d'abuser de sa position dominante.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Commission européenne condamne Google a une nouvelle amende record de 4.3 milliards d'euros. La firme américaine est à nouveau accusée d'abuser de sa position dominante.

La Comission européenne va infliger une nouvelle amende record à Google. L'année dernière, elle avait déjà condamné le groupe à payer la somme de 2.4 milliards d'euros pour avoir abusé de sa position dominante dans la recheche en ligne en favorisant "Google Shopping" -son comparateurs de prix- à d'autres outils similaires.

Cette année, l'Union Européenne va plus loin, condamnant le groupe à verser 4.3 milliards d'euros pour abus de position dominante dans la recherche avec son système d'exploitation pour téléphones portables Android.

Selon la Comission Européenne, Google profiterait de sa position dominante sur Android pour assurer la suprématie de ses propres applications. La plus visée d'entre-elles étant le moteur de recherche Google Search. Après deux ans de délibérations et sans que la firme américaine n'ait réussi à le convaincre, l'exécutif européen reproche toujours à Google d'oblliger les frabiquants de mobiles Android à pré-installer Google Search et à la paramétrer soit comme service exclusif soit comme service par défaut ; d'empêcher les fabriquants de vendre des smartphoneS qui fonctionneraient avec des systèmes d'exploitations autres; de promettre des avantages financiers aux fabricants et opérateurs qui pré-installeraient Google Search. 

Face à ces accusations, Android a répondu qu'aucun fabricant n'était forcé di'nstaller les applications Google par défaut (Gmail, Google, Google Search...) et que rien ne l'empêchait de pré-installer des applications concurrentes. Or, dans les faits les fabricants et opérateurs n'ont guère le choix : ils pré-installent casi-systématiquement les applications google car elles sont les plus populaires. 

Google a annoncé, dans un communiqué, cet après-midi qu'il ferait appel de la décision prise par la Commission européenne.  "Android a créé plus de choix pour tout le monde, pas moins (...) Nous allons faire appel de la décision de la Commission", a déclaré un porte-parole du géant américain.

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
06.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
07.
Des planètes rocheuses comme la Terre survivraient à la mort de leur étoile ; Une sonde interstellaire pour explorer Proxima b testée
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Européennes : François-Xavier Bellamy a exposé sa vision de l'Europe face à Nathalie Loiseau lors d'un débat organisé par l'Institut Montaigne
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deneziere
- 18/07/2018 - 22:02
Ah tout de même...
On commençait à se dire qu’il n’y avait que des Mogherinis là haut. En attendant, l’UE rend plus les coups qu’on nous donne que ne le font les couilles-molles de fonctionnaires LREM à Paris. Même Barnier, qui passait quand même pour une lavasse, donne des taquets aux rosbifs du brexit. Finalement il y a peut être un espoir. On va voir comment ils s’y prennent pour faire banquer ces horribles GAFA.
Yves3531
- 18/07/2018 - 19:17
Et la France ne peut rien à cet égard...
seule l’UE avec son poids économique peut peser sans risque de ridicule
Yves3531
- 18/07/2018 - 19:15
Erreur, cela me parait excellent ...
il faut trouver d’URGENCE des moyens de riposte à l’attitude hégémonique des USA avec son concept d’extra-territorialité de la loi américaine. Voyez la manière dont les USA tentent d’empecher tout commerce avec l’Iran alors qu’ils se “gavent” seuls de contrats représentants des centaines de milliards de dollars avec l’arabie saoudite à bien des égards au moins aussi dangereuse que l’Iran avec des armes de financement du prosélytisme ...