En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© ATTA KENARE / AFP
Déplacement stratégique

Le président iranien Hassan Rohani a quitté Téhéran pour une visite en Europe

Publié le 02 juillet 2018
Le président Hassan Rohani effectue cette semaine une visite en Europe. Il se rend lundi et mardi en Suisse avant un déplacement en Autriche, mercredi.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président Hassan Rohani effectue cette semaine une visite en Europe. Il se rend lundi et mardi en Suisse avant un déplacement en Autriche, mercredi.

Hassan Rohani, le président iranien, a quitté Téhéran ce lundi 2 juillet afin d'effectuer une visite en Europe. Ce déplacement est considéré comme capital pour l'avenir de l'accord sur le nucléaire iranien, à la suite du retrait fracassant des Etats-Unis et de Donald Trump. 

Le président iranien effectue donc un premier déplacement en Suisse, ce lundi et mardi. Il se rendra ensuite en Autriche, à Vienne. C'est dans cette ville qu'a été conclu l'accord sur le nucléaire iranien, en 2015. L'accord de Vienne avait été signé entre l'Iran et la Chine, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, la Russie et l'Allemagne. 
 
L'Iran avait alors pu s'extraire de son isolement international. En échange, les autorités iraniennes s'étaient engagées à ne pas poursuivre de programme nucléaire et à ne jamais chercher à acquérir la bombe atomique. 
 
Hassan Rohani s'est confié lors d'un point presse à l'aéroport Mehrabad de Téhéran avant de s'envoler pour l'Europe. Selon le dirigeant iranien, ce voyage sera "l'occasion de parler de l'avenir de l'accord". 
 
Cette visite européenne d'Hassan Rohani s'annonce donc décisive. L'Autriche a en effet pris hier pour six mois la présidence tournante de l'Union européenne. La Suisse représente, de son côté, les intérêts des Etats-Unis en Iran. Les autres partenaires de l'Iran souhaitent conserver l'accord, malgré le retrait américain. L'Iran exige des "garanties" afin de pouvoir rester dans le cadre de cet accord. 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

03.

Le Titanic est-il en train de disparaître définitivement ?

04.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

05.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

06.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

07.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

Les marchés entretiennent la crise alimentaire mondiale

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

03.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 02/07/2018 - 14:36
En plus, il ne s'est même pas
rasé ce matin.
adroitetoutemaintenant
- 02/07/2018 - 13:41
Suisse et Autriche
En Suisse il vient avec l'argent liquide qu'Obama lui a donné pour le placer dans ses coffres-forts et en Autriche, vrai paradis fiscal, il mettra le surplus et réveillera à Vienne ses services secrets. Le plus important dans cette information c'est que cela est le signe de la fin de la dictature des mollahs iraniens. Cette ordure prépare son exil.