En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

05.

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

06.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

07.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Coronavirus
Des étudiantes françaises bloquées par la quarantaine à l'entrée de la ville chinoise de Wuhan
il y a 7 heures 42 min
décryptage > Religion
Allah était-il au courant ?

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Donald Trump : le porte-parole des sans-voix

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

il y a 16 heures 27 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment la gaullôlatrie a accéléré la disparition du gaullisme

il y a 16 heures 31 min
décryptage > International
Sanction Iraniennes

Le poids des sanctions économiques écrase le peuple iranien sans parvenir à le libérer

il y a 16 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le cœur dans le rétroviseur

il y a 17 heures 10 min
décryptage > International
Primaire démocrate

Pourquoi la stratégie de Michael Bloomberg pourrait vraiment payer (et lui coûter très cher)

il y a 17 heures 39 min
décryptage > Social
Données personnelles

70 ans de la mort d’Orwell : pourquoi l’auteur de 1984 aurait été horrifié de nous voir nous inscrire sur des sites de rencontre (sans parler du reste de notre vie en ligne…)

il y a 18 heures 6 min
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 1 jour 8 heures
décryptage > Economie
Problème en vue ?

Grève un effet désastreux sur le long terme

il y a 12 heures 23 min
décryptage > Science
Atlantico Santé

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment le communisme a révolutionné les rapports sociaux par la violence

il y a 16 heures 27 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment le prolétariat s'est réfugié dans le vote contestataire et vers le Rassemblement national

il y a 16 heures 29 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le "génie" et le "mal" français selon Alexis de Tocqueville

il y a 16 heures 32 min
décryptage > Santé
Crise de la santé

« Il est urgent de sortir l’hôpital de l’impasse comptable dans laquelle on l’a enfermé depuis les ordonnances Juppé de 1995 »

il y a 16 heures 50 min
décryptage > Environnement
Atlantico Green

Pourquoi la reforestation de la planète lui fait parfois plus de mal que de bien

il y a 17 heures 23 min
décryptage > Politique
Vote par défaut

Succès passager ? Attention bulle politique en vue chez les Verts

il y a 17 heures 47 min
décryptage > Politique
Tocqueville, un théoricien pour notre époque

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

il y a 18 heures 27 min
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 1 jour 9 heures
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
La campagne est lancée !

L'ode à l'Europe de Valérie Pécresse

Publié le 18 juin 2018
La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, s'est confiée dans un entretien à l'Opinion sur l'Union européenne.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, s'est confiée dans un entretien à l'Opinion sur l'Union européenne.

Juste avant le limogeage de Virginie Calmels suite à ses propos dans les colonnes du Parisien, Valérie Pécresse avait accordé un long entretien à L'Opinion sur la campagne des élections européennes. 

La présidente de la région Ile-de-France a notamment évoqué son engagement européen et ses convictions sur le sujet à l'heure où le populisme européen gagne du terrain comme en Italie récemment.
 
"L’engagement européen est dans l’ADN de la droite qui est la mienne, une droite gaulliste à l’origine d’un certain nombre de grandes avancées européennes. (…) Ce qu’il faut, ce n’est pas plus ou moins d’Europe, c’est mieux d’Europe, c’est une politique qui donne envie d’être européen".
 
Elle estime qu'une Europe forte serait un outil de taille dans le cadre des négociations internationales. 
 
"De toutes les façons, nous n’avons plus le choix. Sans l’Europe, on n’existera pas face à Trump, la Chine, Poutine… Comme je suis gaulliste, je veux que la France soit forte, puissante et pèse sur le cours des choses. Sans l’Europe, nous ne pourrons devenir ce que nous devons être. Etre patriote, c’est donc être européen".
 
A la tête de son mouvement politique au sein de la droite, Valérie Pécresse a précisé ses convictions européennes :
 
"C’est pourquoi à Libres !, nous avons appelé notre projet : "Patriotes et européens, pour une France forte dans une Europe puissante". Ceux qui sont aujourd’hui eurosceptiques se trompent, ils refusent de voir ce que l’Europe peut nous apporter. Les Britanniques en font l’amère expérience".
 
Valérie Pécresse regrette que la France ne pèse pas assez sur l'échiquier politique européen. 
 
"Si l’Europe est devenue ce qu’elle est, si on a le sentiment qu’elle nous impose ses réformes, si on a abouti à ce que le système européen soit contesté par des millions de Français, c’est qu’en amont, nous n’avons pas suffisamment pesé sur le cours des choses. Aujourd’hui, l’Europe est allemande et – ce n’est pas le moindre des paradoxes – britannique. En matière de concurrence, de commerce, ses positions ne sont pas les nôtres. L’influence française n’a fait que décliner au sein des instances européennes. Combien y a-t-il de directeurs généraux français à la Commission ? Pourquoi n’a-t-on pas forcé les énarques à faire un passage à Bruxelles ? Il ne faut pas s’étonner que, dans ces conditions, les directives ne soient pas conformes à notre vision du monde. Nous n’avons pas eu une stratégie d’influence en Europe".
 
La présidente de région souhaite réinventer le projet européen pour qu'il ait un véritable impact. 
 
"le projet européen est vital pour notre souveraineté, notre indépendance, la protection de nos frontières, nos valeurs, nos modes de vie, nos emplois. Réinvestissons-le, débureaucratisons, engageons-nous à n’ajouter aucune norme aux directives européennes et rendons aux Etats, qui les exerceraient mieux, les compétences que l’Union s’est abusivement appropriées".
 
Valérie Pécresse a réaffirmé son attachement à l'Europe à 27 et pour une force européenne de défense. Elle a également abordé la délicate question de l'immigration et des frontières. 
 
"La désaffection pour l’Europe doit beaucoup au manque de stratégie commune en matière d’immigration. Les accords de Schengen et le règlement de Dublin doivent être revus. Un Etat ne doit pas pouvoir être membre de Schengen s’il n’est pas capable d’assurer le contrôle efficace de ses frontières et n’a pas de centre d’accueil de migrants où ceux-ci soient orientés ou reconduits dans leur pays au cas par cas".
 
Valérie Pécresse a précisé ses différences et ses désaccords face au programme européen d'Emmanuel Macron :
 
"Je ne mets pas en doute son engagement européen mais je ne suis pas pour une Europe fédérale. D’ailleurs nos peuples n’en veulent pas. Je suis contre tout transfert de souveraineté supplémentaire, contre tout élargissement et contre un Parlement de la zone euro".
 
Valérie Pécresse a dévoilé le profil type du candidat LR idéal pour être tête de liste aux européennes. 
 
"Je choisirais en tête de liste un Européen ou une Européenne convaincu, défendant un projet pour réformer l’Europe à 27. Il faudra aussi faire attention à la sélection des candidats sur la liste. Emmanuel Macron a imposé une ouverture de la vie politique à la société civile. C’est une bonne chose. Il faut que sur la liste LR figurent des agriculteurs, des chercheurs, des entrepreneurs… spécialistes des politiques européennes. Ils doivent savoir négocier et parler anglais. On peut le regretter, mais l’anglais est un outil majeur d’influence car c’est la langue utilisée en dehors des séances. Il faut maintenant que la France pèse vraiment".
 
Les Républicains préparent donc déjà la campagne des élections européennes prévues en mai 2019. Le sujet épineux des têtes de listes promet des débats animés au siège du parti suite à la crise actuelle entre Laurent Wauquiez et Virginie Calmels. La ligne et le projet européen défendus en mai 2019 par LR sont également susceptibles de fluctuer. Les idées développées par Valérie Pécresse ne sont pas forcément toutes partagées par Laurent Wauquiez. La présidente de la région Ile-de-France a notamment regretté le "retrécissement de la droite" depuis l'élection de Laurent Wauquiez.     
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

05.

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

06.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

07.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Septentrionale
- 19/06/2018 - 13:56
UE, flanquée de vendus en tout genre, veut sacrifier l'Europe
Pour délivrer et sauver la Culture distinguée de cette belle l'Europe UE doit mourir.
pitron67
- 18/06/2018 - 19:42
europe
ce qui m'étonne c'est qu'il y ait des gens pour défendre un fiasco pareil!!!
cette Europe là est morte .il faut abréger cette agonie au plus vite, on y a laissé assez de plumes comme ça!!!
jakem
- 18/06/2018 - 17:05
Elle ment!
et magouille! le Général ne voulait pas / n'aurait certainement pas voulu ni accepté l'eurokratur, ce qu'elle veut développer et consolider.

En ce 18 juin la Pécresse commet une indignité envers le Général.

C'est une foutue pouf- à- Bruxelles et une barroso-en-devenir si elle avait du pouvoir.