En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
Oubliés

Procès des agresseurs de Zhang Chaolin : le calvaire des Asiatiques à Aubervilliers

Publié le 15 juin 2018
Ce vendredi 15 juin s'ouvre le procès des deux agresseurs de Zhang Chaolin, qui avait été tué en 2016 à Aubervilliers. Depuis, les conditions de vie ne semblent pas s'être améliorée pour les Asiatiques de cette banlieue parisienne.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce vendredi 15 juin s'ouvre le procès des deux agresseurs de Zhang Chaolin, qui avait été tué en 2016 à Aubervilliers. Depuis, les conditions de vie ne semblent pas s'être améliorée pour les Asiatiques de cette banlieue parisienne.

En 2016, Zhang Chaolin était tué dans sa ville d'Aubervilliers après avoir été agressé par trois individus qui tentaient de lui voler sa sacoche. Ce décès avait provoqué une très forte émotion dans la communauté asiatique d'Ile-de-France et avait été l'occasion au gré d'interventions dans les médias et de manifestations de dénoncer les très nombreuses agression et stigmatisations qu'elle subissait. 

Les deux agresseurs qui passent devant le juge ce vendredi ont vu la circonstance aggravante de racisme être retenue contre eux. Le troisième a déjà été condamné à 2 ans de prison en novembre 2017 – il avait un rôle moins crucial dans cette agression. 

Interrogé par le Figaro, un syndicaliste de la police de Seine Saint-Denis reconnait que les Asiatiques restent une cible privilégiée. La mairie, qui avait promis de déployer 60 policiers supplémentaires aurait vu en parallèle plusieurs d'entre eux prendre le départ, rendant la mesure moins efficace. Et les caméras installées ne semblent pas avoir eu l'effet escompté. Les commerces et vols sont encore légion. 

A l'origine de ces agressions : l'idée répandue dans la population banlieusarde selon laquelle les Asiatiques sont riches. C'est ce qu'avait déclaré un des agresseurs de Zhang Chaolin lors de sa garde à vue. Le jour de sa mort, le couturier n'avait pas un euro dans sa sacoche… juste un paquet de cigarette, des lunettes et des bonbons. 

La barrière de la langue est une des autres raisons qui pousse les agresseurs à agir. Nombre d'immigrés asiatiques parlent très mal ou pas du tout le Français, rendant les dépositions trop compliquées et poussant bien souvent les victimes à renoncer à une main courante. 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MIMINE 95
- 16/06/2018 - 10:10
POURQUOI TAIRE PUDIQUEMENT
l'état civil, non des "agresseurs", mais de ces minables assassins ?
Lazydoc
- 16/06/2018 - 08:50
Partir!
Et laisser ce territoire perdu aux « chauffeurs » et bandits de grand chemin, aux nouveaux barbares.
vangog
- 15/06/2018 - 22:48
Bravo la justice gauchiste!
Des présumés assassins et violeurs sont relâchés, parceque la Justice n’est pas capable de leur trouver un traducteur , et la, re-belote dans l’autre sens: pas moyen de trouver des traducteurs pour prendre des dépositions!...cette gauche qu provoque des exodes massifs de tous les pays du monde, n’est capable ni de leur apprendre le français, ni de leur fournir un traducteur...minable!