En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 5 heures 8 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 7 heures 49 min
light > Sport
Légende du cyclisme
Mort de Raymond Poulidor, "l'éternel second" du Tour de France, à l'âge de 83 ans
il y a 9 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 10 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 11 heures 16 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 12 heures 15 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 11 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 14 heures 25 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 14 heures 57 min
décryptage > Santé
Données personnelles

Ce que nous réserve l’offensive des GAFAM sur le secteur de la santé

il y a 15 heures 30 min
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 7 heures 30 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 8 heures 35 min
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 10 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 11 heures 6 min
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 11 heures 29 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 12 heures 40 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 14 heures 5 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 14 heures 56 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 15 heures 16 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

il y a 16 heures 3 min
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Trouble à l’ordre public vs liberté d’expression

Gérard Collomb envisage d’interdire le concert du rappeur Médine au Bataclan

Publié le 13 juin 2018
Le gouvernement envisagerait d’interdire les concerts de l’artiste Médine au Bataclan, prévus les 19 et 20 octobre 2018.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le gouvernement envisagerait d’interdire les concerts de l’artiste Médine au Bataclan, prévus les 19 et 20 octobre 2018.

Cette mesure pourrait être prise en cas de trouble à l’ordre public. Cette annonce a été faite par Gérard Collomb. Le ministre de l’Intérieur s'est exprimé à ce sujet dans le cadre des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. 

"Nous ne sommes pas maîtres de la programmation du Bataclan mais, comme vous le savez, tout ce qui peut amener un trouble à l'ordre public peut, dans les limites de la loi, pouvoir trouver une interdiction. Nous verrons d'ici le mois d'octobre mais nous saurons toujours, avec le Premier ministre, avec le gouvernement, prendre nos responsabilités".
  
Les concerts en question dans la salle du Bataclan, ciblée lors de la nuit d’horreur des attentats du 13 novembre 2015, sont au cœur d’une vive polémique depuis dimanche, suite aux textes de l’une des chansons de l’artiste et pour le nom de l’un de ses albums ("Jihad", en 2005).  
 
Laurent Wauquiez et Marine le Pen estiment que ces concerts sont une atteinte à la mémoire des victimes. Ils exigent une déprogrammation. 
 
Le rappeur Médine a tenu à réagir ce lundi sur les réseaux sociaux face à l’ampleur de la polémique.  L’artiste dans son message renouvelle ses "condamnations passées à l'égard des abjects attentats du 13 novembre 2015 et de toutes les attaques terroristes"
 
Il a également accusé l’extrême droite de tenter "d’instrumentaliser la douleur des victimes et de leur famille (...) [de] dicter la programmation de nos salles de concert (…) [et de] limiter notre liberté d’expression". 
 
Reste donc à savoir si Gérard Collomb mettra sa menace à exécution à la rentrée prochaine. Les autres dates de la tournée de Médine ne seront pas concernées à priori. Seules les dates polémiques au Bataclan pourrait être annulées. 
Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 15/06/2018 - 00:43
En cas de « trouble à l’ordre public »...
Collombo-de-poulet va « envisager » de faire une grosse commission, afin de décider s’il y a trouble ou pas à l’ordre public...et quand enfin, le bronze sera tombé dans le trou, Collombo poussera un ouf de soulagement en faisant défiler son papier...mais cela fera déjà plusieurs lustres que Médine aura terminé ses concerts, et parti hanter d’autres contrées de belle Navarre...trop tard!
hermet
- 14/06/2018 - 14:58
??
Vu l'état de décomposition morale de ce pays, pourquoi donc l'interdire ?
Il y a 1 an, l'état a bien organisé une "teuf" sur les champs de bataille de Verdun où toute une jeunesse Française et Européenne fût massacré, au point où nous en sommes voir des islamistes triomphant au Bataclan ne sera pas guère plus odieux que ces célébrations funestes et lâches après chaque attentats islamistes si au moins cela peut faire ouvrir quelques yeux, ça ne suffira pas mais c'est déjà ça..
J'accuse
- 13/06/2018 - 22:41
Très simple
Il suffit d'envoyer une lettre anonyme au ministre (avec copie à des journaux) pour lui dire qu'une bande islamophobe violente va venir tout casser dans le quartier, et il faudra interdire le concert pour des risques de trouble à l'ordre public. Qui s'en charge ?