En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© FILIPPO MONTEFORTE / AFP
Nouveau jour pour le peuple italien

Italie: le gouvernement de Giuseppe Conte prend officiellement ses fonctions

Publié le 06 juin 2018
Giuseppe Conte a pris ses fonctions en tant que président du Conseil italien après l’aval du Parlement et du Sénat. Le gouvernement d’alliance a l’intention de révolutionner la vie politique italienne.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Giuseppe Conte a pris ses fonctions en tant que président du Conseil italien après l’aval du Parlement et du Sénat. Le gouvernement d’alliance a l’intention de révolutionner la vie politique italienne.

Le nouveau chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a donc officiellement pris ses fonctions, ce mercredi 6 juin, à la suite du dernier vote de confiance du Parlement. La Chambre des députés a donné son feu vert à ce vent nouveau dans la vie politique italienne avec 350 voix pour, 236 contre et 35 abstentions. Giuseppe Conte a obtenu mardi la confiance du Sénat. 

Giuseppe Conte s’apprête à effectuer son premier déplacement international dans le cadre du G7 vendredi et samedi au Canada. Le président du Conseil italien s’est exprimé devant la presse au sujet des ambitions du pays. 
 
« La première chose pour l'Italie sera de se faire connaître, la seconde de se faire respecter ». 
 
Giuseppe Conte a prononcé son discours de politique générale ce mardi devant le Sénat. Les réformes menées par ce gouvernement d'alliance entre la Ligue et le Mouvement 5 étoiles doivent permettre de tourner la page de l’austérité.
 
La Commission européenne redoute la partie économique et sur le plan de l’immigration du programme du nouveau gouvernement italien. Des gages et des tractations ont permis de rassurer le président italien Sergio Mattarella et l'Union européenne ces dernières semaines.
 
Giuseppe Conte et tous les ministres du gouvernement d'alliance vont se mettre au service du peuple italien et de ses intérêts.  
Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 07/06/2018 - 08:31
Montée du Fascisme
Vous rendez compte, plus ou moins consciemment, que votre ''âge d'or'' se termine ! C'est inéluctable : l'énorme bulle de l'Assouplissement Quantitatif va très bientôt exploser ! Et le programme économique du nouveau gouvernement italien pourrait bien être le ''coup d'épingle'' déclencheur ! A force d'enfoncer les ''classes populaires'' dans la misère et le sous-emploi, vous avez, phénomène bien connu, fait monter le fascisme partout en Europe ! Alors, bien sûr, ces partis vont probablement lutter plus efficacement contre l'immigration, mais sachez aussi que vous allez devoir assister à l'implantation de ''monstruosités'' telles que le Revenu Universel !

Ganesha
- 07/06/2018 - 08:28
Grise mine
Bien sûr le Jt d'Arte est consterné, ainsi que, sur Atlantico, les ''gentils fillonistes'', qui ne croient qu'à la réduction du nombre de fonctionnaires et à l'Austérité pour les programmes sociaux ! On remarque particulièrement la ''grise mine'' de tous les hommes et les femmes qui, sur ce site, atteignent un orgasme quasi instantané, lorsqu'ils ou elles fantasment sur les ''tablettes de chocolat'' qu'elles pourront enfin admirer, lorsque Laurent Wauquiez se décidera, enfin, à arracher sa chemise !
vangog
- 07/06/2018 - 00:26
Ce n’est pas l’union europeiste qu’il faut rassurer...
mais les italiens qui en ont bavé de ces gouvernements d’alliance de l’ultra-gauche à la droite molle...cette période de me...de est bel et bien terminée!