En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© SAUL LOEB / AFP
Yes We Can
Donald Trump confirme finalement le sommet avec Kim Jung-un le 12 juin à Singapour
Publié le 01 juin 2018
Le président Donald Trump a confirmé vendredi la tenue du sommet avec Kim Jong-un le 12 juin à Singapour.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président Donald Trump a confirmé vendredi la tenue du sommet avec Kim Jong-un le 12 juin à Singapour.

Alors que le président des Etats-Unis avait indiqué que sa rencontre historique avec le dirigeant nord-coréen était compromise, un revirement spectaculaire est intervenu dans la soirée du vendredi 1er juin, heure française. 

Donald Trump a confirmé que le sommet historique, prévu à Singapour le 12 juin, allait finalement bel et bien avoir lieu. Le sommet avait été annulé par le locataire de la Maison Blanche, le 24 mai dernier. 
 
Cette annonce a été faite par Donald Trump ce vendredi 1er juin devant la presse. Le président des Etats-Unis a indiqué que la Corée du Nord voulait dénucléariser. Donald Trump estime que la dialogue avec le régime de Pyongyang allait être "un processus couronné de succès". 
 
Donald Trump a reçu pendant plus d'une heure à Washington le bras droit de Kim Jong-un, le général Kim Yong Chol. Ce représentant du régime nord-coréen était porteur d'une lettre de Kim Jong-un adressée à l'attention de Donald Trump.  
 
Le général a déjà rencontré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo à New York mercredi et jeudi. Ces réunions ont donc permis de faire avancer les négociations et les préparatifs en vue d'un éventuel sommet historique entre les deux chefs d'Etat.
 
Donald Trump et Kim Jong-un vont ainsi enfin pouvoir orchestrer cette rencontre historique et sceller un pacte décisif pour la paix dans le monde, le 12 juin prochain, à Singapour. L'image de la poignée de main entre Kim Jong-un et Donald Trump restera gravée dans les livres d'histoire.   
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 02/06/2018 - 12:38
@J’accuse
Dans le sillage de « qui veut la paix prépare la guerre » j’accorde prudemment un avis favorable à Trump qui n’a peut-être aucune intention sérieuse de faire la guerre et menace avec la crédibilité de la puissance américaine pour l’éviter. Au minimum il n’a pas le langage aseptisé de la bienséance mais cela semblerait renforcer son efficacité. J’espère ne pas me tromper car si Trump était vraiment aussi noir que l’opposition le décrit il y aurait de quoi être très angoissé. Pour le moment I’ll semble positif et j’ai des amis démocrates à New York qui le détestent mais reconnaissent la mort dans l’âme que les affaires vont mieux....
J'accuse
- 02/06/2018 - 10:28
C'est qu'il y tient, à son prix Nobel
Le prix serait attribué non pas à ceux qui font la paix, mais qui décident de ne pas faire la guerre après l'avoir annoncée. Je l'accorderais à Kim et pas à Trump: il annonce la guerre depuis très longtemps sans la faire, alors qu'un président américain déclare forcément la guerre quelque part pendant son mandat. Y compris Obama.