En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 8 heures 14 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 9 heures 32 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 10 heures 5 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 10 heures 47 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 11 heures 35 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 13 heures 10 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 13 heures 35 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 14 heures 2 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 14 heures 48 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 15 heures 52 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 8 heures 25 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 9 heures 40 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 10 heures 18 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 11 heures 17 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 38 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 13 heures 26 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 13 heures 45 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 14 heures 24 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 15 heures 28 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 1 jour 6 heures
© SAUL LOEB / AFP
© SAUL LOEB / AFP
Yes We Can

Donald Trump confirme finalement le sommet avec Kim Jung-un le 12 juin à Singapour

Publié le 01 juin 2018
Le président Donald Trump a confirmé vendredi la tenue du sommet avec Kim Jong-un le 12 juin à Singapour.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président Donald Trump a confirmé vendredi la tenue du sommet avec Kim Jong-un le 12 juin à Singapour.

Alors que le président des Etats-Unis avait indiqué que sa rencontre historique avec le dirigeant nord-coréen était compromise, un revirement spectaculaire est intervenu dans la soirée du vendredi 1er juin, heure française. 

Donald Trump a confirmé que le sommet historique, prévu à Singapour le 12 juin, allait finalement bel et bien avoir lieu. Le sommet avait été annulé par le locataire de la Maison Blanche, le 24 mai dernier. 
 
Cette annonce a été faite par Donald Trump ce vendredi 1er juin devant la presse. Le président des Etats-Unis a indiqué que la Corée du Nord voulait dénucléariser. Donald Trump estime que la dialogue avec le régime de Pyongyang allait être "un processus couronné de succès". 
 
Donald Trump a reçu pendant plus d'une heure à Washington le bras droit de Kim Jong-un, le général Kim Yong Chol. Ce représentant du régime nord-coréen était porteur d'une lettre de Kim Jong-un adressée à l'attention de Donald Trump.  
 
Le général a déjà rencontré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo à New York mercredi et jeudi. Ces réunions ont donc permis de faire avancer les négociations et les préparatifs en vue d'un éventuel sommet historique entre les deux chefs d'Etat.
 
Donald Trump et Kim Jong-un vont ainsi enfin pouvoir orchestrer cette rencontre historique et sceller un pacte décisif pour la paix dans le monde, le 12 juin prochain, à Singapour. L'image de la poignée de main entre Kim Jong-un et Donald Trump restera gravée dans les livres d'histoire.   
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 02/06/2018 - 12:38
@J’accuse
Dans le sillage de « qui veut la paix prépare la guerre » j’accorde prudemment un avis favorable à Trump qui n’a peut-être aucune intention sérieuse de faire la guerre et menace avec la crédibilité de la puissance américaine pour l’éviter. Au minimum il n’a pas le langage aseptisé de la bienséance mais cela semblerait renforcer son efficacité. J’espère ne pas me tromper car si Trump était vraiment aussi noir que l’opposition le décrit il y aurait de quoi être très angoissé. Pour le moment I’ll semble positif et j’ai des amis démocrates à New York qui le détestent mais reconnaissent la mort dans l’âme que les affaires vont mieux....
J'accuse
- 02/06/2018 - 10:28
C'est qu'il y tient, à son prix Nobel
Le prix serait attribué non pas à ceux qui font la paix, mais qui décident de ne pas faire la guerre après l'avoir annoncée. Je l'accorderais à Kim et pas à Trump: il annonce la guerre depuis très longtemps sans la faire, alors qu'un président américain déclare forcément la guerre quelque part pendant son mandat. Y compris Obama.