En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Pixabay
Nouveau système

Réforme des retraites : le gouvernement veut mettre en place un système par points

Publié le 31 mai 2018
Dès ce jeudi 31 mai, les citoyens pourront donner leur avis sur la réforme des retraites via un site de concertation publique.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dès ce jeudi 31 mai, les citoyens pourront donner leur avis sur la réforme des retraites via un site de concertation publique.

Ce jeudi 31 mai, le gouvernement lance le site de concertation publique qui permettra aux Français de donner leur avis sur la réforme des retraites. La participation est ouverte jusqu’au 25 octobre. Dans les colonnes du Parisien, Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire à la réforme des retraites, s’est exprimé sur le point phare de cette réforme : le système par points pour tous.

"La notion de durée disparaît"

"Le revenu donnera un droit à points, vous aurez une portabilité des droits quel que soit le type d’employeur et le secteur. L’objectif est qu’à carrière identique, revenu identique, la retraite soit identique", explique Jean-Paul Delevoye au Parisien, assurant que "la notion de durée disparaît". Le haut-commissaire à la réforme des retraites met également en valeur le respect "de la liberté de choix" que garantirait la réforme. Chacun pourra en effet décider quand partir en retraite, s'il juge son nombre de points cumulés suffisant ou non. Toutefois, "l'âge actuel de 62 ans devrait être conservé" car le risque que des départs anticipés ne mènent des gens à avoir des petites retraites... et ne "pèsent sur la solidarité nationale", précise au Parisien Jean-Paul Delevoye.

Cependant, les chômeurs, les personnes en situation précaire ou handicapées sont lésés par ce système et Jean-Paul Delevoye ne livre pas de mesures concrètes les concernant. "Tous ces sujets sont sur la table", assure-t-il. Le haut-commissaire à la réforme des retraites affirme également que la question des 42 régimes spéciaux sera abordée au second semestre de l'année 2018. "On va regarder quelles sont les différences avec le régime universel, les convergences possibles et les spécificités qu’il est justifié de maintenir comme par exemple pour les militaires ou pour les régimes des indépendants". Une éventuelle part de capitalisation sera également étudiée au second semestre. "La question se pose pour les plus gros salaires qui excéderaient un certain plafond (au-dessus de 120 000 € de revenus, 160 000 € ou plus)", indique au quotidien Jean-Paul Delevoye. La présentation d'un projet de loi est prévue pour l'été 2019 et l'application de la réforme pas avant 2025.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

02.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

03.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

04.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Quand Nelson Mandela rejoignait Johnny Clegg sur scène

07.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Allegro
- 31/05/2018 - 13:24
encore un retournement (ouf)
Le 1 euro cotisé donne les mêmes droits est heureusement enterré. Le système sera avant tout redistributif. 1 smic, retraite de 0,7 smic (?). Pour les autres, jusque 1 (?) smic si ils cotisent à fond? Le communisme pour les vieux! Enfin!
Après le pipo des années de cotisations supprimés... Si l'acquisition de points est faite année par année, il faudra bien travailler un max (de temps et non d'effort) pour viser le niveau officiel de retraite.
Ne vous tuer pas au travail! Economisez-vous! (en particulier, les professions libérales...)
vangog
- 31/05/2018 - 13:07
Retraite identique pour les cheminots à 62 au lieu de 52 ans?...
Ah ben non! Il y aura des exceptions pour ceux qui votent bien- et ceux qui chantent bien...
Benvoyons
- 31/05/2018 - 11:10
Une éventuelle part de capitalisation sera également étudiée au
au second semestre". Enfin du bon sens car en effet les Syndicats France en refusant un Fond de pensions France tout en critiquant le fait qu'il y a des dividendes de 90Mds€ en 2017 distribués, prouvent leur profonde incompétence économique.
Les Syndicats Norvégiens moins débiles eux & bien profitent entre autres des dividendes Français. :)::))
https://www.latribune.fr/economie/international/norvege-le-plus-gros-fonds-souverain-du-monde-a-double-de-taille-en-3-ans-460791.html