En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco

04.

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

05.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

06.

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

07.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Faut-il défendre le "droit au blasphème" ou la liberté d'expression ?

06.

Les deux risques majeurs du coronavirus : une crise économique mondiale et un séisme géopolitique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Non, la France n'est pas la Thuringe : voilà pourquoi la droite ne PEUT pas s'allier à l'extrême droite !

06.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 13 heures 46 min
light > Sport
Biathlon
Emilien Jacaquelin champion du Monde de poursuite
il y a 14 heures 31 min
pépites > Faits divers
Déboires d'arrière cuisine
Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco
il y a 15 heures 18 min
pépites > Justice
Conséquences
Affaire Griveaux : Piotr Pavlenski et sa compagne en garde à vue
il y a 17 heures 2 min
décryptage > Economie
Vidéo Betbeze

Bourse, le coronavirus est derrière nous

il y a 17 heures 44 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

il y a 18 heures 34 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le général de Gaulle a su que la France devait être une République couronnée par les urnes pour pérenniser la grandeur de la Nation

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Le choix cornélien de la Manif pour Tous et de la France de Johnny Hallyday : suivre la révolte des classes populaires ou rejoindre l’alliance des bourgeoisies

il y a 18 heures 40 min
décryptage > International
Back to 1962

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

il y a 19 heures 59 min
décryptage > High-tech
Danger sur nos données

Le piratage informatique chinois nous menace, les marchands de données personnelles aussi

il y a 20 heures 37 min
pépites > Politique
Municipales
Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris
il y a 14 heures 22 min
pépite vidéo > Sport
Système D
Confiné à cause du coronavirus, il court un marathon... dans son salon
il y a 14 heures 49 min
décryptage > Politique
Il a besoin d’une boussole...

Macron se plaît à déplorer « l'affaiblissement de l’Occident ». Mais connaît-il seulement le sens de ces mots?

il y a 16 heures 14 min
décryptage > International
Poker

Les Etats-Unis et "l'art" incertain de la dissuasion nucléaire

il y a 17 heures 28 min
rendez-vous > Culture
Atlantico Lettres
Soif de père
il y a 18 heures 20 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Comment le mauvais traitement médiatique de l’information scientifique pollue le débat sur le glyphosate et menace l’avenir de l’agriculture

il y a 18 heures 34 min
décryptage > France
Entretien avec ...

Gabrielle Cluzel : "Les bourgeois, ce sont les autres"

il y a 18 heures 38 min
décryptage > Culture
Culture

Pessimisme de l’intelligence : Aamin Maalouf, du naufrage du Proche-Orient à celui des civilisation

il y a 19 heures 40 min
décryptage > Economie
Virus éco

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

il y a 20 heures 15 min
décryptage > Politique
Nostalgie

Y-a-t-il encore des hommes et femmes politiques armés pour la violence des temps ?

il y a 20 heures 51 min
© ludovic MARIN / POOL / AFP
© ludovic MARIN / POOL / AFP
Sans rancune

Jean-Louis Borloo satisfait des annonces d'Emmanuel Macron en faveur des banlieues malgré le désaveu de son plan

Publié le 22 mai 2018
L'ancien ministre Jean-Louis Borloo n'a pas souhaité critiquer Emmanuel Macron après l'abandon de son plan pour les banlieues. Le président de la République a dévoilé un certain nombre d'initiatives en faveur des quartiers défavorisés en ce mardi 22 mai.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien ministre Jean-Louis Borloo n'a pas souhaité critiquer Emmanuel Macron après l'abandon de son plan pour les banlieues. Le président de la République a dévoilé un certain nombre d'initiatives en faveur des quartiers défavorisés en ce mardi 22 mai.
Jean-Louis Borloo n'est pas rouge de colère après l'abandon de son plan sur les banlieues. L'ancien ministre a indiqué qu'il était très satisfait aujourd'hui des annonces d'Emmanuel Macron pour les quartiers défavorisés
 
Selon Jean-Louis Borloo, "tous les sujets du rapport ont été cochés".
 
"Les 19 points du rapport y sont tous. J'ai retrouvé la cour d'équité territoriale, la fondation, le campus numérique, la cité éducative, la mobilisation de tout le monde. Je n'en vois pas un qui manque, sauf peut-être le programme à la rencontre de l'autre".
 
L'ancien ministre de la Ville s'est confié à l'AFP à l'issue du discours du chef de l'Etat. Jean-Louis Borloo espère que le président de la République ira jusqu'au bout et mettra en œuvre ces projets et ces idées en faveur des quartiers défavorisés et des banlieues.  
 
"Après c'est un art de l'exécution".
 
L'homme derrière le plan Borloo aurait notamment souhaité que les sanctions - contre les entreprises qui ne respecteraient pas leurs engagements à recruter un certain quota d'apprentis - soient appliquées plus rapidement.  
 
Jean-Louis Borloo a remis à la fin avril un rapport sur l'action à mener dans les quartiers trop longtemps délaissés. Ce document a fortement inspiré le président de la République même s'il ne sera pas appliqué à la lettre. La gauche a notamment déploré le fait que ce plan Borloo ne soit pas respecté par le président Emmanuel Macron. 
 
Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco

04.

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

05.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

06.

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

07.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Faut-il défendre le "droit au blasphème" ou la liberté d'expression ?

06.

Les deux risques majeurs du coronavirus : une crise économique mondiale et un séisme géopolitique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Non, la France n'est pas la Thuringe : voilà pourquoi la droite ne PEUT pas s'allier à l'extrême droite !

06.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 23/05/2018 - 12:00
Hallucinations intéressées
Macron n'a pas même pas lu son rapport, et son plan qui n'en est pas un l'ignore complètement, mais Borloo y voit tout. On lui a certainement promis un poste sympa: sans responsabilité, avec visibilité médiatique, bien payé, locaux somptueux, secrétaires, chauffeur et garde du corps, assorti de notes de frais non contrôlées.
gerint
- 23/05/2018 - 11:29
Il ne manquerait plus que les entreprises soient sanctionnées
pour non emploi de certains banlieusards ! Autant mettre la clé sous la porte si on les oblige à recruter ceux dont elles ne veulent pas à juste titre, ce qui ne s'applique pas évidement à tous les banlieusards.
spiritucorsu
- 22/05/2018 - 20:22
50 milliards d'euros
50 milliards d'euros pour les trafiquants de drogue et les isamistes et pour les autres,c'est à dire les retraités les travailleurs pauvres,et la classe moyenne en gènéral, Macron et sa clique nous appliquent le régime réservé à ceux dont on pense qu'ils sont là uniquement pour nourrir les parasites agressifs et sanguinaires à savoir matraquage fiscal et leçons de morale.Attention la coupe commence à être pleine,et l'exemple Italien pourrait très bientôt se révéler contagieux,surtout quand on estime n'avoir plus rien à perdre.