En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

05.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

06.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

07.

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 1 heure 8 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 2 heures 41 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 3 heures 38 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 4 heures 36 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 5 heures 46 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 6 heures 7 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 6 heures 25 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 6 heures 37 min
décryptage > Media
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Michel Drucker, le pater familias du PAF

il y a 6 heures 41 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 2 heures 26 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 3 heures 10 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 4 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 5 heures 17 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 5 heures 40 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 5 heures 52 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 6 heures 15 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Edouard Balladur, ou les caprices du destin

il y a 6 heures 41 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Robots, intelligence artificielle : qu’est-ce qui va fondamentalement changer pour votre métier ?

il y a 6 heures 41 min
© Pontus LUNDAHL / TT News Agency / AFP
© Pontus LUNDAHL / TT News Agency / AFP
Survivalisme

Suède : un livret imprimé à 4,8 millions d'exemplaires prépare la population à la guerre

Publié le 21 mai 2018
Un guide va bientôt être distribué à la population en Suède. Son contenu fait froid dans le dos et prépare les Suédois au pire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un guide va bientôt être distribué à la population en Suède. Son contenu fait froid dans le dos et prépare les Suédois au pire.
Les Suédois vont bientôt recevoir dans leurs boîtes aux lettres un document surprenant et anxiogène. Un livret, de vingt pages illustrées, va détailler les mesures à prendre en cas de situations d'urgences, de grands dangers ou dans le cadre de catastrophes naturelles. 
 
Ce guide intitulé "en cas de crise ou de guerre" ("If crisis or war comes") sera expédié durant la période du 28 mai au 3 juin à 4,8 millions de foyers. Cette publication détaille les menaces auxquelles le pays doit faire face. La guerre, les attentats, les accidents graves, les catastrophes naturelles et les cyberattaques sont ainsi abordées.
 
Ce document est édité à la demande du gouvernement. Le texte qui accompagne ce livret est décliné en 13 langues. Des éléments de réponses, des schémas et des solutions sont apportés aux Suédois sur des thèmes précis comme par exemple : "Où se trouvent les abris ? Quels aliments stocker ? A quelles sources d'information se fier ?"
 
Ce livret a été présenté lundi à Stockholm. Dan Eliasson, directeur général de l'Agence suédoise de la sécurité civile MSB, s'est exprimé à ce sujet.
 
"Même si la Suède est plus sûre que de nombreux autres pays (...), les menaces existent. Il est important que tous sachent ce que sont ces menaces pour pouvoir se préparer".
 
Christina Andersson, responsable de la conception de la brochure, s'est confiée à l'AFP. 
 
"Un conflit militaire à proximité affecterait nos importations de marchandises, notamment alimentaires, même s'il ne s'étendait pas à notre territoire".
 
Un document similaire avait été édité par les autorités suédoises en 1961, en pleine Guerre froide. 
 
La Suède redoute en réalité une intervention militaire de la Russie au sujet de l'Otan. L'objectif d'une intervention russe en Suède serait de couper la voie maritime à l'Alliance atlantique vers ses membres baltes. La Suède ne dispose pas de frontière terrestre avec la Russie. Les deux pays sont en revanche riverains de la mer Baltique.  La Suède ne fait d'ailleurs pas partie de l'Otan.
 
En décembre dernier, une commission de défense a délimité les orientations militaires de la Suède entre 2021 et 2025. La commission recommandait d'investir massivement. La somme de 400 millions d'euros par an a été évoquée afin de moderniser les systèmes de défense militaire et civil. Cette mesure pourrait permettre au pays de faire face à un blocus de près de trois mois. Les populations seraient également en mesure de tenir une semaine grâce au stockage d'eau et de nourriture. 
 
A la fin de la Guerre froide, la Suède avait diminué drastiquement ses dépenses militaires. L'annexion de la Crimée par Moscou fait craindre le pire aux Suédois. La Suède va ainsi rétablir le service militaire dès cet été. Il avait été supprimé il y a sept ans. Lundi, le roi Carl XVI Gustaf et le Premier ministre Stefan Löfven ont présidé à la création d'un nouveau régiment, une grande première depuis la Seconde Guerre mondiale.  
 
Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
guzy1971
- 23/05/2018 - 13:19
L'occident m'inquiète
Vraiment, les pays du "monde libre" sont en train de sombrer dans un délire paranoïaque inquiétant. C'est classique et les Russes qui ont connu l'Union Soviétique connaissent bien ça. UN régime autoritaire a besoin de se créer des ennemis extérieurs pour faire oublier ses défaillances. Les Russes ont bine d'autres chats à fouetter que d'aller attaquer l'OTAN, et la Suède en particulier...
kidu
- 22/05/2018 - 17:55
Lucidité et anticipation ...
Ce qui caractérisent les scandinaves....contrairement aux latins que nous sommes et dont le but est de mettre les problèmes sous le tapis en espérant que ce sera le suivant qui fera le ménage !!
Guy Bernard
- 22/05/2018 - 12:01
prévisible.
nous avons là un lien direct avec la stratégie de croissance externe de l’Europe qui a annexé les PECO et scotché la Russie et ses contre-mesures prévisibles.