© Juan BARRETO / AFP
Sans surprise
Venezuela : Nicolas Maduro largement réélu président
Publié le 21 mai 2018
L'opposition avait boycotté cette élection et en conteste les résultats.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'opposition avait boycotté cette élection et en conteste les résultats.

Un scénario écrit d'avance. Le président sortant Nicolas Maduro a remporté dimanche la présidentielle au Venezuela avec 67,7% des voix, selon des résultats officiels. 

Son principal adversaire, Henri Falcon, a obtenu 21,2% des voix selon les résultats de ce scrutin déclaré illégitime par l'ensemble de l'opposition, qui après l'avoir boycotté, ont dénoncé des pressions sur les électeurs et exigé un nouveau vote. Un troisième candidat, le pasteur évangélique Javier Bertucci, s’est joint à la demande d'Henri Falcon d’un nouveau scrutin. Le scrutin avait été interdit aux deux principaux opposants au chavisme et à la principale coalition d’opposition.

Le taux de participation, d'environ 46%, est le plus faible de l'histoire du pays. En 2015, lors de la précédente élection présidentielle, il avait été de 80%. 

Nicolas Maduro s'est réjoui d'un "record historique". Devant ses sympathisants, il a déclaré que "jamais auparavant un candidat présidentiel n'avait gagné avec 68% des voix du peuple, et jamais auparavant il n'avait 47 points d'avance sur le second candidat".

Outre l'opposition, les Etats-Unis, l'Union européenne et le groupe de Lima, une alliance de 14 pays d'Amérique et des Caraïbes, rejettent ce scrutin. Donald Trump a déjà annoncé que les Etats-Unis ne reconnaîtront pas le résultat de la présidentielle, l’Organisation des Etats d’Amérique (OEA) et l’Union européenne (UE) pourraient faire de même.

Le Venezuela, qui tire 96% de ses revenus du pétrole, souffre d'une crise aiguë depuis la chute du cours du pétrole. En cinq ans, le PIB a baissé de 45%, selon le FMI. La récession pourrait être de 15% en 2018et l'inflation de 13800%.

Vu sur : Lu dans Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
04.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Electricité : le record de production par les éoliennes battu le 14 mars est un faux espoir
07.
L'identité de Jack l’Eventreur dévoilée
01.
Quand les jeunes du monde entier font la révolution
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 21/05/2018 - 11:47
Cadeaux
Il parait que Maduro a offert des cadeaux pour voter pour lui. mais des cadeaux... empoisonnés; ils chieront par la suite, des "cactus" et se torcheront avec des feuilles de mansenillier. http://www.maxisciences.com/arbre/le-mancenillier-l-arbre-le-plus-dangereux-du-monde_art36912.html
Stargate53
- 21/05/2018 - 11:04
Masochisme électoral !
La vraie solution était de voter blanc pour contester la parodie démocratique de cette élection ! Surtout si l'on prend en compte l'impasse économique provoquée par l'idéologie inadaptée de N Maduro, dictateur s'appuyant sur un gauchisme archaïque et en échec partout sur la planète ! Triste peuple qui se précipite dans les bras de son bourreau ! Mais la souffrance sociale et économique semblent être leur idéal alors que le pays est riche en pétrole ! Cela démontre encore une fois qu'e le conditionnement et la manipulation de la population reste une arme pour tout les "libérateurs" ! Cela promet de tristes lendemains mais 46% du pays l'a voulu en votant majoritairement pour Maduro ! Tant pis pour eux ! C'est JL Mélanchon qui va jubiler et cela va lui "gonflé le melon" encore plus en France !!!! Les crédules français vont encore se faire avoir et cela ne va pas arranger l'ambiance du pays non plus !
Atlante13
- 21/05/2018 - 10:17
Quand un peuple se soumet,
il n'a plus qu'a subir. C'est une loi naturelle, personne n'y peut rien. Et personne n'en est à l'abri...