En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Calmer le jeu
Les dépenses de l'Etat épinglées par la Cour des comptes
Publié le 20 mai 2018
La juridiction financière pointe du doigt la gestion du quinquennat Hollande, mais également celle de la première année de mandat d'Emmanuel Macron, rapporte Le Monde ce dimanche.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La juridiction financière pointe du doigt la gestion du quinquennat Hollande, mais également celle de la première année de mandat d'Emmanuel Macron, rapporte Le Monde ce dimanche.

La gestion des dépenses publiques de la France n'est visiblement pas du goût de la Cour des comptes. Selon une information du Monde ce dimanche, l'organisme affirme dans un rapport, qui sera rendu public mercredi, qu'une économie de 25 milliards d'euros est nécessaire.

Des dépenses étatiques contrevenant aux "bons principes de gestion budgétaire"

Pour cause, durant l'année écoulée, le déficit s'est affiché à 67,7 milliards d'euros, soit "légèrement inférieur à celui de 2016 : 69,1 milliards d'euros", rappelle le quotidien. "Mais pour stabiliser la dette de l'Etat en points de produit intérieur brut - elle a atteint 96,8% selon les derniers chiffres de l'Insee - il aurait fallu qu'il soit plus bas de quelque 25 milliards d'euros", est-il ajouté.

Si le rapport en question ne se montre donc guère clément avec François Hollande, son successeur à la tête du pays, Emmanuel Macron, n'est pas épargné. "Le changement de majorité n'a pas empêché la hausse de la dépense", fait valoir le document. Les ministères ont ainsi dépensé 10,6 milliards d'euros cette année, soit une hausse de 4,8% hors dette et pension. "Les dépenses fiscales poursuivent leur progression et échappent aux politiques de maîtrise affichées [...], la dette continue à progresser", déplore le rapport, malgré le contexte économique favorable dont a bénéficié l'Etat ces derniers mois. Enfin, la Cour des comptes accuse le gouvernement de contrevenir aux "bons principes de gestion budgétaire" au biais de dispositifs tels que les programmes d'investissement d'avenir.

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
03.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
04.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
05.
L’affaire Benalla, ou la preuve qu’Emmanuel Macron est lui-même son pire ennemi politique
06.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait salle à cause du réchauffement climatique
07.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
02.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlante13
- 21/05/2018 - 10:57
@SD
Il n'y a pas d'erreur, grâce aux économies ainsi faites, l'Etat pourra embaucher encore plus de fonctionnaires...
SD..
- 21/05/2018 - 09:41
C'est vrai quoi....
Je déclare mes impôts en ligne (avant c'était recopie de papier), je paie la cantine de mes enfants en ligne (avant je recevai une facture et payai par cheque), demain je ferai du prélèvement à la source pour le compte de l'état. Et malgré cela, le nombre de fonctionnaires augmente!!
Cherchez l'erreur .....
SD..
- 21/05/2018 - 09:36
Bof!
Tu parles d'une nouveauté!!!