En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Changement de nom
Marion Maréchal-Le Pen abandonne le nom de son grand-père
Publié le 18 mai 2018
L'ancienne députée du Vaucluse a choisi de s'amputer du nom Le Pen, hérité de son grand-père, pour reprendre son nom d'état civil, Marion Maréchal, rapporte BFMTV ce vendredi.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancienne députée du Vaucluse a choisi de s'amputer du nom Le Pen, hérité de son grand-père, pour reprendre son nom d'état civil, Marion Maréchal, rapporte BFMTV ce vendredi.

Marion Maréchal-Le Pen, c'est fini. L'ex-élue du Vaucluse, qui a émis le souhait de se mettre en retrait de la vie politique en mai 2017, a fait le choix de renoncer au nom Le Pen, hérité de son grand-père, pour ne garder que son nom d'état civil, à savoir Marion Maréchal, fait remarquer BFMTV ce vendredi. Par conséquent, la jeune femme a mis à jour ses informations sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

"Elle a besoin de marquer une rupture"

"Son nom d'état-civil c'est Marion Maréchal", rappelle un de ses proches auprès de BFMTV. "Elle ne fait que reprendre son nom et retourner à l'anonymat". Un changement de nom qui traduit sa volonté de "faire la séparation entre sa vie d'avant et celle d'aujourd'hui", explique cette même source. "Elle reste qui elle est. Mais elle a besoin de marquer une rupture". Jean-Marie Le Pen, lui, n'a pour le moment pas réagi.

La jeune femme travaille aujourd'hui à l'ouverture de son "académie de sciences politiques", qui devrait s'installer à Lyon (Rhône) avec pour objectif de former les futurs cadres de la droite traditionnelle. Marion Maréchal présentera son projet le 31 mai prochain, à l'occasion d'un événement du journal L'Incorrect intitulé "Débranchons Mai-68". Les inscriptions à l'académie seront quant à elles lancées en vue de la rentrée de septembre.

Sur sa page @facebook, Marion Maréchal Le Pen vient de faire disparaître « Le Pen »... pic.twitter.com/0KnnkNHUeV

— J-Baptiste Marteau (@jbmarteau) 18 mai 2018
Vu sur : Lu sur BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
04.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
05.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
06.
Accusation de plagiat : Kev Adams trouve "inacceptable" le procès fait à Gad Elmaleh
07.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
03.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
04.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 20/05/2018 - 10:52
@Vangog
C'est vrai, car la "ptite" est aimée, mais il ne faut pas oublier aussi les bien-pensants et les journalistes. Je me souviens de Juppé, à l'AN, qui se retournait et regardait ailleurs quand elle parlait; un vieux Kon qui refusait de lui serrer la main. Il sera le premier à faire un infarctus.
vangog
- 19/05/2018 - 21:31
@assougoudrel Oui, mais les soucis concerneront...
deux personnes, Marine Le Pen et Laurent Wauquiez, dans un premier temps...Dans un second temps, de nombreux politiciens vont se faire des cheveux blancs...
assougoudrel
- 19/05/2018 - 15:07
Un qui aura du soucis à se faire
c'est Wauquiez. Il a dit pas d'alliance avec le FN, mais elle, MM, aura son propre parti qui siphonnera et les électeurs de sa tante et ceux de Wauquiez.