En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Patricia De Melo MOREIRA / AFP
Lisbonne
Les vieux (eur)os
La Cour des comptes s'inquiète des risques de fraudes des retraités vivant à l'étranger
Publié le 16 mai 2018
Près de 10% des retraités français passent leurs vieux et beaux jours… à l'étranger. Et ces 1,6 millions sur les 17,2 millions de retraités posent quelques problèmes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Près de 10% des retraités français passent leurs vieux et beaux jours… à l'étranger. Et ces 1,6 millions sur les 17,2 millions de retraités posent quelques problèmes.
 

Sur le sujet des retraites à l'étranger, il faut d'abord écarter quelques clichés. La plupart des retraités qui s'installent à l'étranger ne le font pas pour des raisons fiscales. Très peu nombreux sont ceux qui partent par exemple sous le soleil portugais ou marocain pour profiter de l'hospitalité très développée que ces pays réservent à leurs économies. En revanche, on observe de très nombreux cas de retour dans le pays d'origine de personnes ayant travaillé en France. Les pays concernés, l'Algérie, le Portugal, l'Espagne, le Maroc et l'Italie sont fort logiquement les pays d'origine les plus importants de l'immigration en France (avec la Belgique et la Tunisie) depuis le XIXe siècle. Ces pays concentrent d'ailleurs 70% des prestations perçues à l'étranger, et 2,2% du total des prestations de retraite. 

Malgré tout, ces retraités posent quelques problèmes à nos finances, comme l'expliquait la Cour des comptes dans son rapport de septembre dernier : "Les prestations retraites versées à des résidents à l'étranger représentent un enjeu significatif, mais imparfaitement cerné, car les données disponibles manquent de fiabilité". Une zone d'ombre assez vaste, en quelque sorte. Et ce d'autant plus que ces dépenses ont augmenté de 1,7 milliard d'euros, soit une hausse de 35%, entre 2006 et 2015. 

Sont concernés par cette incertitudes environ 50.000 versements, soit un pactole de 200 millions d'euros annuels. Et parmi celles-ci, des anomalies importantes, comme des prestations versées étonnement tard (jusqu'à 117 ans), et des risques de fraude. Des contrôles plus fréquent sur place ont été demandés. 

 
Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
02.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Une femme et son bébé percutés par une trottinette électrique à Paris
06.
Les vraies raisons pour lesquelles Bruno Le Maire estime que « l’euro n’a jamais été aussi menacé »
07.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 18/05/2018 - 14:22
Ah ! Qu'en termes voilés
ces choses-là sont dites !
Paul Emiste
- 17/05/2018 - 17:34
Etonnant ...
Travaillant à l’étranger mais étant retraité en France, je dois prouver chaque année auprès du consulat que je suis toujours en vie, papiers signés à envoyer à mon centre de paiement autrement je ne reçois plus rien.
Y aurait il des règles différentes pour certains, comme en trop de domaines?!
ISABLEUE
- 17/05/2018 - 14:23
on demandait chaque année à mon père,
à partir du moment où il était à la retraite, un certificat de vie qu'il devait demander à sa mairie !! Mais ceci se passait bien sûr en France.....