En direct
Best of
Best Of
En direct
© ATTA KENARE / AFP
Niet
Accord nucléaire : l'Iran, la Russie et l'UE rejettent le projet Trump - Macron
Publié le 25 avril 2018
Le projet défendu par les présidents français et américains est vivement contesté.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le projet défendu par les présidents français et américains est vivement contesté.

Sitôt annoncé, déjà décrié. Mardi, lors d’une conférence de presse commune, Emmanuel Macron et Donald Trump ont affirmé leur volonté de "travailler sur un nouvel accord avec l’Iran", concernant le programme nucléaire de la République islamique. Mais ce mercredi, le président iranien en personne, Hassan Rohani, a balayé l'idée. Sans nommer le président français et son homologue américain, il a lancé lors d'un discours : "Ensemble, avec le chef d'un pays européen, ils disent : 'Nous voulons décider pour un accord conclu à sept'. Pour quoi faire ? De quel droit ? ".

Par ailleurs, l'Union européenne aussi a affiché son scepticisme, par la voix de Federica Mogherini. "Il y a un accord qui existe, il fonctionne, il doit être préservé", a indiqué la haute-représentante de l'UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité. De son côté, la Russie a affirmé que l'accord actuel est "sans alternative".

Quant au Royaume-Uni, un porte-parole de Theresa May a estimé que "l'accord nucléaire est le fruit de treize années de diplomatie infatigable et il fonctionne", tout en reconnaissant "qu'il y a des choses que l'accord ne couvre pas mais que nous devons aborder, y compris les missiles balistiques, ce qui se passe quand l'accord expire et l'activité régionale déstabilisatrice de l'Iran".

Vu sur : Lu sur RFI
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
04.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
05.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
07.
Frédéric Dupuch et Pierre Gaudin : nouveaux limogeages à la préfecture de police de Paris après les incidents des Champs-Elysées
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
04.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
05.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
06.
Samedi de violences : l’Etat manque-t-il des moyens pour maintenir l’ordre ou ce gouvernement enchaîne-t-il les erreurs de stratégie ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Marie-E
- 26/04/2018 - 08:15
Ben la groupie des mollahs
Mogherini est toujours fan du sourire de Zarif et il ne fallait pas s'attendre à ce qu'elle approuve cette proposition. Quant à l'Allemagne, elle s'accroche au commercial avec l'Iran, les problèmes avec ses réfugiés sont devant elle. En fait et en résumé il n'y a bien que la GB qui comprend quelque chose dans le coin.
Beredan
- 25/04/2018 - 23:06
Grincheux ...
Ce que les européens n’ont pas apprécié , c’est que le flamboyant Macron se comporte comme le Président de l’Europe auprès de Trump ‘ et engage sans complexe cette dernière dans des compromis hasardeux ... pour le reste , et au fond , le programme balistique iranien demeure le problème majeur qui , non règlé , minimise les garanties qu’était censé apporter à la coalition occidentale l’accord sur le nucléaire .