En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© MANDEL NGAN / AFP
Speech
Amitié franco-américaine, économie, Iran, environnement : ce qu'il faut retenir du discours de Macron devant le Congrès
Publié le 25 avril 2018
Le président français s'est exprimé au Capitole, durant presque une heure.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président français s'est exprimé au Capitole, durant presque une heure.

La vision du monde du "French president". Au troisième et dernier jour de sa visite d'Etat aux Etats-Unis, Emmanuel Macron a prononcé un long discours - entièrement en anglais - devant le Congrès américain ce mercredi. Après avoir été présenté par Paul Ryan, speaker à la Chambre des représentants, puis longuement applaudi, le président de la République a déclaré : "C'est un honneur pour moi et pour les Français d'être reçu dans ce temple de la démocratie. Nous avons combattu côte à côte dans de nombreuses batailles. Depuis le début des Etats-Unis, nous avons partagé une vision commune de l’humanité".

Le chef de l'Etat a évoqué les souvenirs de La Fayette de Voltaire, tout en rappelant les liens culturels fort entre les deux pays mais aussi la lutte commune contre le terrorisme. "Ces dernières années, nos pays ont connu plusieurs tragédies" a-t-il soutenu. "Nous avons souffert de notre attachement à nos valeurs. Ces principes sont ceux que les terroristes honnissent. Nous sommes ensemble en Syrie et au Sahel pour lutter ensemble contre ces groupes terroristes, et pour détruire ces terroristes". 

Sur la question plus pragmatique des affaires, le locataire de l'Elysée a affirmé : "Nos liens économiques créent des centaines de milliers d’emplois. L’histoire est un dialogue continu sur la base de rêves partagés, de luttes communes pour le progrès et la dignité. C’est la plus belle réussite de notre relation très particulière". 

Emmanuel Macron a aussi plaidé pour une défense de l'environnement. "Polluer les océans, en ne luttant pas contre les émissions de gaz à effet de serre, en ne luttant pas contre l'anéantissement de la biodiversité, nous détruisons notre planète, or nous n'avons pas de planète B". Avant d'ajouter être persuadé "qu'un jour les Etats-Unis reviendront pour se joindre à l'accord de Paris."

A propos de l'Iran, le chef de l'Etat a affirmé qu'il ne fallait pas "être naïf" mais que "nous ne devons pas non plus être à l'origine d'une nouvelle guerre". Il a martelé : "L'Iran ne possèdera pas d'arme nucléaire. Ni maintenant, ni dans cinq ans, ni dans vingt ans. Jamais."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
04.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
05.
Hausse des salaires : Jeff Bezos peut-il révolutionner le capitalisme américain ?
06.
Près d'un milliard d'euros de dons pour Notre-Dame : une occasion en or pour repenser le lien entre sens de la dépense publique et consentement à l'impôt
07.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 26/04/2018 - 21:44
Ouais...
En fait, rien à retenir, égal à lui-même;
gerint
- 26/04/2018 - 11:08
L'Iran n'aura jamais de bombe atomique?
Pour moi c'est une hypothèse bien risquée. C'est un voeu pieux. Sinon ce discours est sur le fond une déclaration d'allégeance aux USA mais il ne pouvait en être autrement car les USA gouvernent l'Europe et ce n'est pas pire que l'allégeance à certaines autres puissances, ornés de bons sentiments sur lesquels tout le monde ne peut être que d'accord sur l'écologie et l'amitié entre peuples. Mais sur le fond il n'y a rien de transcendant
J'accuse
- 25/04/2018 - 22:22
Rien à cirer
Les aventures de Macron en Amérique, on s'en fout. Qu'est-ce que ça change à notre vie ? Rien.