En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© CHRISTOPHE PETIT TESSON / POOL / AFP
Cavalier seul
Angela Merkel lâche Emmanuel Macron sur son projet de budget de la zone euro
Publié le 03 avril 2018
La France apparaît comme de plus en plus isolée, et donc résignée. Le grand projet d'Emmanuel Macron battrait-il de l'aile ?
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France apparaît comme de plus en plus isolée, et donc résignée. Le grand projet d'Emmanuel Macron battrait-il de l'aile ?

Déjà les désillusions. Selon le Point, Emmanuel Macron et Bruno Le Maire auraient déjà jeté l'éponge : non, leur projet de doter la zone euro d'une capacité budgétaire ne passe pas. Les pays du Nord s'y opposent, notamment les Pays-Bas, car il s'agirait de ne pas pousser les pays du Sud à la dépense inutilement. La question de l'harmonisation fiscale est évidemment un problème pour des pays comme les Pays-Bas ou le Luxembourg, bâtis sur leurs avantages certains pour attirer les groupes financiers et multinationales. 

Mais ils ne sont pas seuls à s'opposer à la France. Angela Merkel elle aussi à appeler à poursuivre les objectifs du pacte de stabilité (déficit à 3%, déficit structurel à 1%, endettement en dessous de 60% du PIB). Pas question donc de lâcher les cordons de la bourse avec un budget zone euro, d'autant plus que l'Allemagne compte sur son "hinterland" des pays de l'Est qui eux ne seraient pas concernés par cette mesure. Évidemment, Jean-Claude Juncker, partisan de l'extension de la zone euro, a emboîté le pas de la chancelière. 

Le chantier devrait donc se porter sur une amélioration de l'Union bancaire et de son FRU (Fond de résolution unique) qui sert aux banques à éviter une défaillance avérée pour empêcher une crise.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
05.
Montée du Brexit Party dans les sondages : Le Royaume-Uni en voie de s'enfoncer dans l'une des plus graves crises politique de son histoire
06.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
07.
La Chine est désormais le premier partenaire commercial de l’Allemagne et voilà ce que ça change pour l’Europe
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
04.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 04/04/2018 - 20:03
Projet
Je ne crois pas qu'elle le lâche. En fait elle n'a jamais eu l'intention de le suivre. Il faut dire que son projet ne présente aucun intérêt.
l'enclume
- 04/04/2018 - 10:40
Que des nuls, que j'vous dis
Atlante13 - 03/04/2018 - 19:15 - Concernant les "100 TGV", j'ai écouté hier un administrateur UNSA de la SNCF, qui s'emportait contre cette décision qui d'après lui, n'a aucun fondement. Encore du blabla pour se faire mousser, que des pauvres types, qui nous les brisent menu en répétant à tout va que la SNCF est surendettée et qui charge la barque..
Beredan
- 04/04/2018 - 08:25
Patatras !
Avec ses fulgurances ridicules , ses bras roulés et ses exigences démentielles , le Gamin s’est mis tout le monde à dos et c’est nous qui payons la note .... aucun avenir comme caution politique d’une Allemagne impitoyable , solidement ancrée sur ses maquilladoras de l’Est ...