En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Hommage national
Emmanuel Macron : "Le nom d'Arnaud Beltrame est devenu celui de l'héroïsme français"
Publié le 28 mars 2018
Le président de la République a rendu un vibrant hommage au gendarme, tué lors de l'attentat de Trèbes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République a rendu un vibrant hommage au gendarme, tué lors de l'attentat de Trèbes.

L'émotion était palpable dans la cour des Invalides.  Les plus hauts personnages de l'Etat, des ministres aux anciens présidents, étaient présents pour rendre un dernier hommage au gendarme Arnaud Beltrame. Beaucoup de silence, face au cercueil, placé au cœur de la cour, enveloppé du drapeau français.

A midi, Emmanuel Macron a pris la parole, après avoir salué les familles. "Arnaud Beltrame savait que le terroriste tenait une employée en otage (…) Pour le terroriste, sa vie ne comptait pas. Mais cette vie comptait pour Arnaud Beltrame. Elle comptait même plus que tout. Car elle était sa vocation de servir" a souligné le président de la République. "Être prêt à donner sa vie, tel est le ressort intime de cette transcendance qui le portait" a-t-il poursuivi, évoquant le sacrifice du lieutenant-colonel, ce 23 mars, mais aussi ses actes de bravoures au cours de sa carrière.

"Dès que nous eûmes appris son geste, nous tous avons tremblé d'un frisson singulier" a poursuivi le chef d'Etat. "L'un d'entre nous venait de se dresser. Droit, lucide et brave. Il faisait face à l'agression islamiste (…) et avec lui surgissait l'esprit français de résistance." Emmanuel Macron a notamment évoqué les grands héros français comme le général de Gaulle ou Jean Moulin. "Le nom d'Arnaud Beltrame est devenu celui de l'héroïsme français (…) Puisse son engagement nourrir la vocation de toute notre jeunesse, éveillé ce désir de servir à son tour la France (...) La France mérite qu'on lui donne le meilleur de soi."

Il s'est aussi épanché sur la menace islamiste. "Le camp de la liberté, celui de la France, est confronté à un obscurantisme barbare. Les atours religieux dont il se pare ne sont que les dévoiements de toute spiritualité" a insisté Emmanuel Macron. "Ce que nous combattons, c’est aussi cet islamisme souterrain, qui progresse par les réseaux sociaux, qui agit clandestinement sur des esprits faibles ou instables. C’est un ennemi insidieux qui exige de chaque citoyen un regain d’exigence et de civisme." Et de poursuivre : "Nous l’emporterons grâce au calme et à la résilience des Français,  peuple rompu aux morsures de l’histoire, comme si souvent, l'a montré notre longue et belle histoire. "

Emmanuel Macron a terminé la cérémonie en nommant le gendarme commandeur de la Légion d’honneur et en l'élevant au grade de colonel.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Pourquoi la trahison d'Emmanuel Macron envers François Hollande pourrait bien lui revenir en boomerang le jour où il aura besoin d'appuis...
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Attention danger (politique) : les gilets jaunes, une crise pour rien ?
06.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
07.
Céline Dion a refait 2 fois sa vie... en même temps; Laura Smet, mariée & heureuse, Karine Le Marchand seule mais heureuse, Charlotte C.&Dimitri, ni seuls ni mariés; Gala nous dit tout sur la vie sexuelle de Houellebecq, Match sur le divorce de Jeff Bezos
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
07.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
spiritucorsu
- 29/03/2018 - 14:42
Macron ;lâche avec les forts,fort avec les faibles
En matière d'héroîsme,celui qui dépouille les retraités et persécute les chomeurs est fort mal placé pour en parler.Sa politique de complaisance avec les islamistes en général et les fichés S en particulier discrédite totalement le locataire de l'Elysée sur ce sujet.On peut résumer sur ce point la ligne politique de Macron en une phrase:lâche avec les forts,lfort avec les faibles.
cloette
- 28/03/2018 - 20:31
ma conclusion
Quand on écoute le discours d'un politique, il faut savoir qu'il est toujours écrit en langue de bois, il faut savoir le décrypter, et Anouman vient de le faire avec brio .
Anouman
- 28/03/2018 - 20:22
Trouduc
"Nous l’emporterons grâce au calme et à la résilience des Français, peuple rompu aux morsures de l’histoire, comme si souvent, l'a montré notre longue et belle histoire. " Traduire par: le Français a tellement l'habitude de se faire baiser qu'il n'est plus à çà près.