En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

04.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

05.

Non, Mélenchon n'en veut pas qu'aux Juifs : il ne supporte pas non plus les "blonds aux yeux bleus" !

06.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

07.

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

03.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

04.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

05.

L’Oréal a décidé de supprimer les mots "clair" et "blancheur" de ses produits cosmétiques !

06.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Choix stratégique

Le juppéisme, cette obsession gestionnaire des élites françaises tuée par Emmanuel Macron

il y a 1 heure 4 min
décryptage > Politique
Campagne électorale

Donald Trump pourra-t-il survivre à la perte de l’électorat blanc qui l’avait pourtant soutenu jusque là contre vents et marées ?

il y a 2 heures 4 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée
il y a 2 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les records de l'histoire" de Stéphane Bern : récréation idéale pour l'été, pour parcourir l'histoire en s'amusant

il y a 13 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Emotion à Matignon
Retrouvez l'intégralité de la passation de pouvoir entre Edouard Philippe et Jean Castex
il y a 16 heures 24 min
pépites > Justice
Plaintes
Covid-19 : une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran
il y a 17 heures 26 min
décryptage > Politique
Nouveau chemin cherche destination

Jean Castex Premier ministre : une nomination très habile... Mais l’habileté peut-elle suffire ?

il y a 19 heures 40 min
décryptage > Environnement
"Vague verte"

Tous écolos… ou soumis à lavage de cerveau intensif ?

il y a 22 heures 11 min
pépites > Politique
"Monsieur déconfinement"
Remaniement : Jean Castex est le nouveau Premier ministre et remplace Edouard Philippe à Matignon
il y a 23 heures 13 min
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 1 jour 30 min
décryptage > Politique
Suite de "Passions"

Exclu Atlantico : Nicolas Sarkozy devrait publier le tome 2 de ses mémoires dès ce mois de juillet

il y a 1 heure 32 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

il y a 2 heures 37 min
décryptage > Politique
Premier ministre

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

il y a 3 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 13 heures 29 min
pépites > Politique
Equipe renforcée
Mairie de Paris : Anne Hidalgo décide de s’entourer d’une équipe de 37 adjoints
il y a 16 heures 50 min
pépites > Politique
Premier ministre
Jean Castex "mesure l'immensité de la tâche" qui l'attend à Matignon
il y a 18 heures 48 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la lumière anime les heures et quand le bleu se veut marine : c’est l’actualité estivale des montres
il y a 20 heures 59 min
décryptage > Science
Sondage

93% des Français gardent leur confiance pour les scientifiques après le Coronavirus

il y a 22 heures 51 min
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 1 jour 9 min
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 1 jour 51 min
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Terrorisme

Attentats dans l'Aude : le procureur François Molins a fait un point sur l'enquête

Publié le 26 mars 2018
Le procureur de la République de Paris est revenu sur la chronologie des faits, l'autopsie du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, la personnalité de l’assaillant et l'interpellation de sa compagne...
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le procureur de la République de Paris est revenu sur la chronologie des faits, l'autopsie du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, la personnalité de l’assaillant et l'interpellation de sa compagne...

Le procureur de la République de Paris, François Molins s'est exprimé ce lundi 26 mars, trois jours après les attaques terroristes de l’Aube. "Je veux rendre hommage à chacune des victimes tombées vendredi dernier et tout particulièrement au lieutenant-colonel Beltrame. Son courage et son engagement forcent l’admiration. Je veux souligner l’efficacité des gendarmes, arrivés en premier sur les lieux", a-t-il d'abord déclaré, avant de raconter le déroulé des faits.

"Le 23 mars, entre 9 heures et 10h13 du matin, Radouane L., après avoir déposé sa sœur, s’est rendu à la cité des Aigles à Carcassonne. Arrivé sur les lieux, il a tiré sur les deux personnes qui se trouvaient là. La première, touchée à la tempe est décédée, la seconde, également touchée à la tête, est toujours hospitalisée. Radouane L. a alors quitté les lieux. Il est passé à 10h25". "L’Opel est arrivée à 10h39 sur le parking du Super U. Après 25 secondes stationné, Radouane a couru dans le magasin. Il a alors tué le boucher, avant de se porter au niveau de la caisse numéro 2 pour abattre un client", a ajouté le procureur.

La compagne de Radouane Lakdim "a crié Allahou akbar" lors de son arrestation

Et de poursuivre : "Les premiers intervenants gendarmes sont arrivés sur les lieux vers 11 heures Ils ont alors identifié sur les vidéos, les deux personnes décédées, et l’assaillant, situé au niveau de l’accueil. Ils ont vu que Radouane L. se servait d’une otage comme bouclier humain. Le lieutenant-colonel Beltrame a alors engagé une négociation avec Radouane L. Il a levé les mains en l’air, déposé son arme et a demandé à prendre la place de la personne prise en otage. Il est entré à 11h28 dans la salle des coffres, où était replié l’assaillant avec l’otage, libéré quelques minutes plus tard. Le lieutenant-colonel a alors contacté ses collègues, leur demandant de quitter les lieux, ajoutant que l’assaillant réclamait la libération de Salah Abdeslam". "A 12h12, le GIGN s’est déployé sur les lieux, et a tenté d’entrer en négociation avec Radouane L. A 13h10, celui ci est sorti de la salle des coffres, en se servant du colonel Beltrame. A 14h16, après avoir entendu des coups de feu, le GIGN a ordonné l’assaut". François Molins a également précisé que "l’autopsie du corps du lieutenant-colonel Beltrame, a permis d’établir des blessures balistiques, et surtout une grave blessure au niveau de la trachée".

Concernant Radouane Lakdim, le procureur de Paris a indiqué qu'il était "fiché S depuis 2014". "Depuis 2015 il était fiché au Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). Il faisait l’objet d’un suivi par les services de renseignement, qui n’avait pas permis d’identifier des signes précurseurs d’un passage à l’acte". "Trois couteaux et un sabre" ont été saisis à son domicile, selon François Molins. Quant à la compagne du tueur, en garde à vue, elle "était aussi radicalisée", a indiqué le procureur, confirmant l'information de RTL. "Elle était fichée S. Vendredi matin, quelques heures avant les attentats, elle a posté sur Facebook une sourate du Coran disant que 'les mécréants sont promis à l'enfer'. Elle a crié Allahou akbar a son arrestation, et elle conteste toute implication dans l’attaque terroriste", a précisé le procureur, ajoutant que le mineur, également en garde à vue, un ami du terroriste, nie aussi son implication.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 27/03/2018 - 13:25
Et Collombo qui ne savait pas que redouane était terroriste...
il croyait que « fiché S » ça signifie « fiché socialiste potentiel »...submergé par la grosse tâche, le Collombo!
Atlante13
- 27/03/2018 - 11:20
Qu'en terms précieux ces choses-là sont dites,
"grave blessure au niveau de la trachée", plus simplement, pour les ignares que sont les français, vous auriez pû dire "égorgé", comme tout le monde, comme pour la fête du mouton de l'aid...
Gpo
- 27/03/2018 - 08:21
Un fiché S surveillé et non considéré comme dangereux?
On croit rêver quand on sait que ces islamistes utilisent la Taqqya, la dissimulation. ..
Expulsion pour les fichés S et emprisonnement pour les français. ..comme le demande Wauquiez. .
Combien de martyrs faudra t il?