En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Reuters
Atlantico Poutine se gratte la tête grimace
Diplomatie

Ex-espion russe empoisonné : 14 pays de l'Union européenne expulsent des diplomates russes

Publié le 26 mars 2018
Il s'agit d'une action coordonnée entre pays occidentaux pour répondre à l'empoisonnement d'un ex-agent russe et de sa fille en Grande-Bretagne.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il s'agit d'une action coordonnée entre pays occidentaux pour répondre à l'empoisonnement d'un ex-agent russe et de sa fille en Grande-Bretagne.

Suite à l'empoisonnement en  Grande-Bretagne de l'ex-espion russe Sergueï Skripal, des dirigeants de 14 pays de l'Union européenne ont décidé ce lundi 26 mars de suivre l'exemple de Theresa May et d'expulser des diplomates russes présents sur leur territoire, a annoncé le président du Conseil européen Donald Tusk. "De manière concertée, 14 pays de l'UE ont décidé d'expulser des diplomates russes", a déclaré Donald Tusk, de Varna, en Bulgarie, où il participe à une réunion des dirigeants de l'UE avec le président turc Recip Tayyip Erdogan. "Des mesures supplémentaires, incluant de nouvelles expulsions, ne sont pas exclues dans les prochains jours et (les prochaines) semaines", a-t-il prévenu.

Les Etats-Unis et le Canada suivent l'exemple des pays de l'UE

La France a annoncé l'expulsion de quatre diplomates russes. L'Allemagne et la Pologne ont également décidé d'expulser chacun quatre diplomates russes. Le Danemark a annoncé l'expulsion de deux diplomates russes, tout comme l'Italie et les Pays-Bas. La République Tchèque en a expulsé trois, comme la Lituanie. Ce dernier pays ajoutera également 21 noms de citoyens russes à une liste de personnes indésirables et interdites d'entrée, établie l'année dernière. Si la Lettonie, l'Estonie, et la Finlande ont décidé chacun d'expulser un diplomate russe, l'Ukraine a vu les choses en grands et a mis dehors 13 diplomates russes.

Les États-Unis et le Canada ont décidé de suivre l'exemple des pays de l'UE. Ainsi Washington a annoncé l'expulsion de 60 "espions" russes. Un haut responsable de l'administration américaine a indiqué que 48 "agents de renseignement connus" du consulat de Russie à Seattle (nord-ouest des Etats-Unis) et 12 de plus à la mission russe de l'ONU ont sept jours pour quitter les Etats-Unis. En outre, il a annoncé la fermeture prochaine dudit consulat de Seatttle. De son côté, le Canada a décidé d'expulser quatre diplomates russes et a rejeté trois demandes de personnel diplomatique supplémentaires présentées par le gouvernement russe, selon Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
BABOUCHENOIRE
- 27/03/2018 - 15:52
L'Europe ne sortira pas grandie de cette affaire, elle est le
caniche des anglo-saxons. Cette réaction est disproportionnée quand on voit l'efficacité et la solidarité de la défense européenne pour lutter contre la terreur islamique .En quoi cela nous avance de nous mettre à dos la Russie? Nous n'en avons rien à faire des histoires d'espion , ces derniers savent parfaitement les risques qu'ils prennent et qu'ils doivent assumer.
WhiteWalker
- 27/03/2018 - 15:20
Une belle fake news
La recette du Novichok est dans un livre qui coûte huit dollars sur Amazon.
Mario
- 27/03/2018 - 09:26
A contrario, exécutés par les
A contrario, exécutés par les américains, ces ex espions assassinés mettent la Russie au ban des nations. Poutine serait il si bête que ça?
En tout cas , belle unanimité du camp du bien. Pousser la Russie à devenir notre ennemi, est il plus intelligent?