En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
En piste
Donald Trump choisit le néoconservateur John Bolton comme conseiller à la sécurité nationale
Publié le 23 mars 2018
Ce partisan d'une intervention en Corée du Nord va remplacer le général H.R. McMaster.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce partisan d'une intervention en Corée du Nord va remplacer le général H.R. McMaster.

"Je suis heureux d'annoncer qu'à compter du 9 avril 2018, John Bolton sera mon nouveau conseiller à la sécurité nationale". C’est par ce tweet que Donald Trump a nommé John Bolton comme conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, tout en signifiant son départ au général H.R. McMaster. D’après Le Figaro, le conseiller à la sécurité nationale est un rouage clef pour orienter les décisions de politique étrangère, vers la paix comme vers la guerre.

La nomination de ce néoconservateur assumé (farouche partisan de l’invasion américain de l’Irak en 2003, décision pourtant fustigée par l’actuel président des Etats-Unis) intervient au moment d'aborder des négociations historiques avec la Corée du Nord et alors que se profile l’échéance cruciale sur l'avenir de l'accord sur nucléaire iranien.

Chroniqueur régulier de la chaîne conservatrice Fox News, Bolton a été brièvement ambassadeur américain aux Nations unies. L’ex-diplomate à la moustache imposante (que Trump trouvait visiblement "ringarde") est un adepte d’une Amérique qui montre ses muscles : il a souhaité publiquement l’emploi de la manière forte à propos de l’Iran comme de la Corée du Nord.

Vu sur : Lu sur Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
04.
Renault-Nissan-Fiat Chrysler : le mariage à trois est possible à condition d’éviter trois enterrements
05.
Il y a une grande différence entre l’hygiène et la propreté lorsque vous faites le ménage chez vous et voilà laquelle
06.
Kim Kardashian provoque la colère des Japonais avec le lancement d'une ligne de sous-vêtements, Kimono Intimates
07.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
05.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 23/03/2018 - 19:50
Oui, Donald effectue le job!
le job que les lâches n’ont pas eu le courage de faire...après quelques dizaines d'années de soumission par l’OMC du socialiste Lamy, faire revenir la Chine et son pit-bull coréen à la table des négociations est un challenge que réussira à relever Donald.
Liberte5
- 23/03/2018 - 18:51
D.Trump choisit ses colaborateurs en fonction de leur compétence
et surtout en fonction de leur aptitude à mettre en application de sa politique. D. Trump est bien décidé à faire reculer les systèmes totalitaires : Iran , Cor&e et Chine entre autres. Cela contrairement à la politique d'apaisement (de lâcheté) de B.Obama. L'occident n'a cessé de reculer, de se coucher depuis 20 ans devant ces nations totalitaires que ce soit sur le plan géopolitique ou sur le plan économique et ce notamment pour la Chine.Nos dirigeants ont abandonné leur peuple. D. Trump relève le défi.