En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Ministres
Remaniement : retrouvez l’annonce de la composition du gouvernement de Jean Castex
il y a 3 heures 7 min
pépites > Faits divers
Violente agression
Bayonne : un conducteur de bus en état de mort cérébrale, cinq personnes placées en garde à vue
il y a 6 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La vie mensongère des adultes" de Elena Ferrante : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 8 heures 46 min
pépites > Santé
Covid-19
239 chercheurs alertent l'OMS sur la transmission du coronavirus par voie aérienne
il y a 9 heures 48 min
light > Culture
Pour une poignée… de bandes originales
Mort du compositeur italien Ennio Morricone, le "maestro" du cinéma
il y a 12 heures 15 min
décryptage > Economie
Menace persistante du virus

Covid-19 : pendant que la pandémie s’étend, la finance regarde un risque de récidive aux États-Unis

il y a 13 heures 12 min
décryptage > High-tech
Piratage informatique

La guerre des codes : les cyberattaques redéfinissent les lignes de bataille des conflits mondiaux

il y a 14 heures 26 min
décryptage > Histoire
Encore un effort

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

il y a 15 heures 7 sec
décryptage > Société
Bien gérer son stress

Comment prendre des décisions importantes (sans se noyer... ni se tromper)

il y a 15 heures 44 min
décryptage > Politique
Tous les nouveaux chemins mènent à Rome... ou nulle part

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

il y a 16 heures 22 min
pépites > Politique
Nominations
Remaniement : retrouvez la liste du nouveau gouvernement de Jean Castex
il y a 6 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cottage aux oiseaux" de Eva Meijer : en pleine vague verte, c’est le moment ou jamais de déguster ce bijou !

il y a 8 heures 33 min
pépites > Santé
Bayannur
Chine : un cas de peste bubonique a été découvert en Mongolie intérieure
il y a 9 heures 5 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Gouvernement politicien ou gouvernement d’entrepreneurs ? Un choix entre un destin personnel et celui de l’économie

il y a 10 heures 47 min
décryptage > Santé
Action gouvernementale

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

il y a 12 heures 52 min
pépite vidéo > France
Oeuvre ciblée
Stains : la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée
il y a 13 heures 57 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit best of des applications et gadgets tech à ne pas oublier avant de partir en vacances
il y a 14 heures 42 min
décryptage > Economie
Survie économique

Ce que nous apprend le top 100 des entreprises mondiales ayant le plus bénéficié de la crise du Coronavirus

il y a 15 heures 19 min
décryptage > Economie
Transactions immobilières

Hausse ou baisse : quel impact redouter de la crise du coronavirus sur l’immobilier ?

il y a 16 heures 5 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

il y a 16 heures 44 min
© Greg Baker / AFP
© Greg Baker / AFP
Leader suprême

Chine : Xi Jinping réélu à l'unanimité

Publié le 17 mars 2018
Pas un seul des 2970 députés chinois ne s'est abstenu ou a voté contre le président.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pas un seul des 2970 députés chinois ne s'est abstenu ou a voté contre le président.

Le suspens était totalement absent, mais le résultat est tout de même impressionnant : le président chinois Xi Jinping a été réélu à l'unanimité par les 2970 députés de l'Assemblée nationale populaire (ANP), ce dimanche. C'est mieux qu'en 2013, où il avait été élu avec 99,86% des voix (un député avait voté contre lui et que trois autres s'étaient abstenus).

Ce vote intervient une semaine jour pour jour après l'abolition par cette même ANP de la limitation des mandats présidentiels, ouvrant la voie à une présidence à vie pour Xi Jinping, président de la Chine depuis 2013. Alors que ce second mandat aurait dû être le dernier, il pourra désormais être réélu en 2023 pour cinq ans de plus.

Le poing droit levé, Xi Jinping, 64 ans, a juré de respecter la constitution (amendée la semaine dernière pour inclure officiellement "la pensée de Xi Jinping sur un socialisme aux caractéristiques chinoises pour une Nouvelle ère"), lors d'une cérémonie inédite organisée dans le cadre grandiose du Palais du peuple à Pékin. "Je jure (...) de travailler à l'édification d'un grand pays socialiste et moderne", a-t-il déclaré.

Le nouvel homme fort de la Chine en a profité pour nommer un de ses proches au poste de vice-président, Wang Qishan, ancien directeur des services de lutte contre la corruption. Il a été élu, sans sans unanimité : un député a voté contre lui...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberdom
- 17/03/2018 - 13:58
Heil Xi !
Les chinois sont bien partis pour devenir la première puissance économique mondiale. Reste juste à savoir si ce sera dans 5 ou 10 ans.
vangog
- 17/03/2018 - 12:31
Ils ne veulent plus de « synthèse molle », eux non plus...
La Chine socialiste...(même idéologie que Olivier Faure) 2970 % de votes favorables...en même temps, le député qui avait voté contre lui, en 2013, et les trois autres qui s'étaient abstenus, ont disparu, corps et biens...dans les camps de concentration socialistes, avec les Tibétains...