En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Michael Kappeler / DPA / AFP
GroKo
Allemagne : les adhérents du SPD approuvent l'accord de coalition avec Merkel
Publié le 04 mars 2018
Les adhérents du SPD ont approuvé à 66,02% l'idée d'une coalition avec le CDU-CSU d'Angela Merkel.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les adhérents du SPD ont approuvé à 66,02% l'idée d'une coalition avec le CDU-CSU d'Angela Merkel.

Sortie de crise en Allemagne, après cinq mois sans majorité au Bundestag. Les 463.000 membres du Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD) étaient amenés à se prononcer sur l’accord de gouvernement conclu entre la formation et les conservateurs de l’Union chrétienne-démocrate (CDU), de la chancelière Angela Merkel, en vue d'une troisième große Koalition» (grande coalition), après celles 2005-2009 et de 2013-2017. La direction du SPD a annoncé ce dimanche que le oui l’a emporté avec 66,02 % des suffrages exprimés. Le taux de participation était de 78,4 %. 

"J’ai informé le président (Frank-Walter Steinmeier, leader du SPD) et la chancelière de ce résultat", a annoncé le chef par intérim du SPD, Olaf Scholz, lors d'une conférence de presse.. "Nous avons maintenant une certitude : le SPD va rejoindre le prochain gouvernement allemand", a-t-il dit. Angela Merkel a salué des "résultats clairs" et s'est dite impatiente "de travailler de nouveau avec [les socio-démocrates] pour le bien du pays". 

Ce vote était le dernier obstacle à la formation d'un gouvernement cinq mois après les législatives. En conséquence, Angela Merkel devrait être formellement élue chancelière par les députés mi-mars pour un quatrième mandat.

Cet accort ne convainc pas tout le monde au sein du SPD, certains de ses membres ayant demandé à ce qu'il retourne dans l'opposition, après une série d'échecs électoraux. En 2013, le vote de la seconde coalition avait d'ailleurs remporté 10 points de plus. Signe de la défiance réciproque entre SPD et CDU/CSU, les premiers ont négocié une clause de sortie de leur alliance au bout de deux ans.

Vu sur : Lu dans Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs la droite
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
04.
Ces éléments qui viennent perturber l'idée que le chômage serait revenu à son plus bas niveau depuis 10 ans
05.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
06.
Le coffre-fort d'Alexandre Benalla aurait été déplacé par Chokri Wakrim, le compagnon de l'ancienne cheffe de la sécurité du Premier ministre
07.
Et les pays qui participent le plus à l’extension des forêts sur la planète sont…
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
05.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
06.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
55% des Français continuent à soutenir les Gilets jaunes : pourquoi s’imaginer que la fin de la crise est en vue est un fantasme dangereux
06.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires